De nouvelles wilayas déléguées seront bientôt créés dans les Hauts plateaux algériens. C’est ce qu’a déclaré hier à l’APS le directeur des études au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, Abdelkhalek Chorfa. Ce responsable ajoute que la création de ces nouvelles wilayas déléguées se fera sur le modèle adopté pour les régions du Grand Sud et dans la logique d’un nouveau découpage administratif devant davantage faciliter la gestion du territoire national et son aménagement.
Jusqu’à présent dix wilayas déléguées ont été créées dans le Sud algérien : Timimoun, Bordj Badji Mokhtar,  In Amenas, In Salah, Touggourt, Djanet, El Meghaier, El Menéa, Ouled Djellal et Beni Abbès. Celles-ci ont bénéficié à ce jour d’une enveloppe financière de 16,6 milliards de dinars au titre de « la réhabilitation et de l’équipement », a présicé M. Chorfa  Il a précisé que la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales a débloqué un montant de 401 millions de dinars pour la restauration des nouvelles infrastructures ainsi qu’un autre de 8 920 000 000 DA consacrés au lancement d’un programme de réalisation de structures de proximité et enfin un troisième de 3,1 milliards de dinars destinés à l’acquisition d’équipement d’assainissement et de salubrité. Pour leur part, ces wilayas ont apporté la contribution modeste de 195 millions de dinars prélevés de leurs budgets initiaux.