Dans la continuité des changements opérés dans le corps des walis, le président de la République a procédé, lundi, à un autre mouvement au sein des chefs de daïra en signant des fins de mission, de nouvelles nominations et des promotions.
On note dans ce mouvement, 131 promotions, 127 fins de mission et 110 mutations, selon le communiqué de la Présidence de la République. Ce mouvement à la tête des daïras intervient 15 jours seulement après celui, le deuxième du genre, apporté dans le corps des walis.
«Je ne comprends pas qu’en 2020, après le Hirak béni, et après tout ce que l’Etat a fait pour régler les problèmes des citoyens, on voit encore des images hideuses», avait dit Tebboune à l’adresse des walis, reprochant à des responsables locaux de montrer de fausses réalisations devant les caméras, une pratique qu’il a promis de bannir. La veille de la rencontre gouvernement-walis, M. Tebboune a limogé plusieurs responsables locaux suite à des enquêtes sur le terrain sur «l’abus de confiance» et les «malversations» dans la réalisation de projets dans les zones d’ombre. Il a décidé, dans ce registre, de mettre fin aux fonctions de quatre chefs de daïra. Il s’agit de Nadia Nabi, cheffe de la daïra d’Ouled Abdelkader (wilaya de Chlef), Mahmoud Ghrib, chef de la daïra de Faydh El Batma (wilaya de Djelfa), Rédha Khider, chef de la daïra d’Es-Senia (wilaya d’Oran), Fethi Belmoustapha, chef de la daïra El Remka (wilaya de Relizane).
Les P/APC n’ont pas échappé à ce genre de mesures de suspension puisque certains parmi eux ont été priés de céder leurs mandats. Les concernés sont le P/APC de Sidi Echahmi, daïra Es-Senia (wilaya d’Oran), le P/APC de Souk El Had, daïra d’El Remka (wilaya de Relizane), le P/APC de Ouled Abdelkader (wilaya de Chlef), le P/APC de Oum Laadham, daïra de Gaydh El Batma (wilaya de Djelfa). Il a été également mis fin aux fonctions de responsables de l’habitat et des travaux publics au niveau des daïras de Ouled Abdelkader (Chlef), Faydh El Batma (Djelfa) et Ouled Derradj (M’sila). Le même sort a été réservé au premier responsable des ressources en eau au niveau de la daïra El Remka dans la wilaya de Relizane.
Par ailleurs, le président Tebboune a opéré un mouvement partiel dans le corps des présidents des tribunaux administratifs et des commissaires d’Etat près les tribunaux administratifs, a indiqué lundi un communiqué de la Présidence de la République. Ce mouvement a concerné les fins de fonction pour 6 présidents de tribunaux administratifs et 2 commissaires d’Etat de tribunaux administratifs, les mutations ont touché 6 présidents de tribunaux administratifs et 11 commissaires d’Etat, il a concerné 7 nominations de nouveaux présidents de tribunaux administratifs et 5 commissaires d’Etat de tribunaux administratifs. n