Le bureau exécutif du Comité olympique et sportif algérien (COA) a annoncé hier avoir entériné la démission du président Mustapha Berraf et désigné son 1er vice-président, Mohamed Meridja, à la tête de l’instance à titre intérimaire.
«Le Comité exécutif du Comité olympique et sportif algérien, réuni mardi au siège de l’instance, a eu à prendre connaissance d’une lettre de confirmation de démission de Mustapha Berraf de son poste de président de l’instance», a indiqué le COA dans un communiqué.
Lors de la réunion tenue sous la présidence d’Abderrahmane Hammad, le bureau exécutif, et après avoir constaté la vacance du poste de président, a procédé à l’installation de Mohamed Meridja, 1er vice-président, en qualité de président par intérim de l’instance olympique, «en application des dispositions statutaires et réglementaires du COA». «Meridja assurera l’intérim jusqu’à la tenue de l’assemblée générale extraordinaire élective», a conclu le COA.
Berraf avait entretenu le suspense durant plusieurs semaines, après avoir démissionné «verbalement» du COA sans le notifier par écrit, désignant par la suite Abderrahmane Hammad pour assurer l’intérim. Les membres du Comité exécutif avaient rejeté cette démission et tenté de faire changer d’avis à Berraf qui s’était dit «fatigué» face aux «attaques répétées» dont il fait l’objet «lui et sa famille».