«J’ai trouvé l’arbitrage +so-so+ comme disent les Anglais. On a été effectivement pris dans les duels aériens. Ils ont eu plus d’impact que chez nous.

On a souffert dans ce domaine. Ce n’est pas une journée pour rien. Si on gagne le 3e match on sera qualifié. Notre position sera beaucoup plus aisée que lors des éliminatoires. On sait qu’avec une victoire de notre part, cela aurait signifié une qualification. C’était le même onze de départ. Marquer un but a altéré la qualité du jeu. On s’est un peu recroquevillé comme si on avait quelque chose à protéger. On sait que dans le foot si on recule de 20-30 mètres, l’adversaire va en profiter. C’est une erreur de notre part.»