Un rendez-vous tout à l’image du territoire méditerranéen, marqué particulièrement, par le retour du public dans les salles de cinéma avec le film de Thierry de Peretti «Enquête sur un scandale d’Etat», sorti le 9 février 2022.
La cérémonie d’ouverture présentée par Christophe Leparc, directeur de Cinemed, et de Géraldine Laporte, responsable de la communication, a été suivie par le film inaugural «Enquête sur un scandale d’Etat», réalisé par Thierry de Peretti auteur de trois longs métrages et plus habitué au cinéma des territoires. Après que Léoluca Orlando, président de Cinemed, retenu par ailleurs, eut adressé par visioconférence un message d’amitié et d’encouragement au festival et à tous les festivaliers de cette 43e édition exceptionnelle.
L’on sait que l’Occitanie et Montpellier, terres de migrations permanentes, font toujours l’histoire de la Méditerranée, comme Cinemed l’actualise dans les faits chaque année à travers la diversité de ses films et l’apport formidable au cinéma de ses réalisateurs venus des quatre coins de la Méditerranée. Véritable carrefour des échanges méditerranéens, solidaire et amical, Montpellier est ville jumelée avec Palerme, dont est issu le président de Cinemed, Leoluca Orlando, maire de Palerme. Thierry de Peretti, cinéaste corse, acteur et réalisateur, qui était sur la scène pour l’ouverture de la cérémonie, a déclaré ouverte cette 43e édition. Lui, qui est venu du théâtre et qui, dans ce film, a beaucoup été imprégné de la mise en scène théâtrale. Un rapport qui passe par exemple par le texte de la mise en scène tournée en pleine salle de la rédaction de Libération, en répétition, ou encore dans le procès contre la rédaction du journal. D’où certaines actions du film qui laissent poser la question : Où est là vérité ? Scandale ou pas ? C’est là que l’auteur laisse une part à l’imaginaire des spectateurs qui ne produit pas immédiatement des scènes reliées à la fiction. Bien qu’il y ait dans ce film une large dimension politique et criminelle laissée à son trio d’acteurs de talent de faire l’histoire qui leur appartient avec chacun son caractère et sa personnalité. Un immense film d’actualité en découverte, parmi les 15 en compétition, en avant-première qui devrait sortir en salles le 9 février 2022. Il a été projeté à l’opéra Berliozarchi comble, dans une ambiance festive devant 1 500 cinéphiles montpelliérains dont 300 lycéens de la région, qui ont montré par la voix leur présence. Sans nul doute une nouvelle découverte pour la plupart venus des classes cinéma des lycées. Une expérience qu’ils vont partager durant une semaine de cinéma frénétique au gré de cette programmation inédite de Cinemed 2021. Avec aux commandes, deux superbes femmes actrices et réalisatrices. L’une Hafsia Herzi, éblouissante par son talent, auteure de deux longs métrages à succès, en présidente d’honneur de Cinemed. L’autre, Asia Argento, avec beaucoup de réussite au cinéma en tant qu’actrice et réalisatrice pour superviser le jury qui décernera l’Antigone d’or au meilleur film en compétition.
«Enquête sur un scandale d’Etat», en effet, relate l’affaire d’octobre 2015, quand les Douanes françaises ont saisi sept tonnes de cannabis en plein cœur de la capitale. Le jour même, un ancien infiltré des Stups au passé sulfureux, Hubert Antoine, joué avec brio par Roshdyzem, contacte un journaliste de Libération, Stéphane Vilner, rôle dévolu à Pio Marmai, pour lui annoncer sa capacité de démontrer l’existence d’un trafic d’Etat dirigé par le patron des Stups, Jacques Billard, un haut gradé de la police française. Rôle superbement interprété par Vincent Lindon. Et au journaliste de Libé de se lancer dans l’enquête avec sa rédaction, défiant les affres du pouvoir, bien soutenu par son journal. Jusqu’où chacun des antagonistes serait-il prêt à aller au nom de la vérité pour comprendre tous les mécanismes du marché de la drogue ?
Quand les services de police, complètement dépassés par une incontournable organisation, avec des réseaux bien installés, reprennent à leur compte les vrais codes du gangstérisme.
Jacky NAIDJA
Avec Inès Iliana