Les nouveaux membres de la commission de lecture du Fonds de développement de l’art, de la technique et de l’industrie cinématographique (Fdatic), ont été installés lundi à Alger en présence du Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie cinématographique, Youcef Sehairi. Présidée par le producteur et réalisateur Mohamed Abdelfadil Hazourli, la mission composée de neuf nouveaux membres, a pour mission de lire et de valider des projets de scénario déposés au niveau du Fdatic, un fonds public d’aide à la production cinématographique. Outre le président, l’actrice Fatima Bel Hadj, le journaliste et critique d’art dramatique Mohamed Kali, le poète et journaliste Lazhari Labter, Amar Bourouis, journaliste et ancien cadre à la Télévision algérienne et le comédien et formateur en écriture dramaturgique, Smail Soufit comptent parmi les membres de la nouvelle commission.

Lazhari Labter, un des nouveaux membres de la commission de lecture du Fdatic

Les membres du Fdatic sont nommés pour un mandat de deux ans, rapporte l’APS , en citant le président de la commission. Cette dernière aura pour tâche principale d’étudier les scénarios et d’en approuver ceux qui bénéficieront d’un financement à la production du Fdatic, a expliqué Mohamed Abdelfadil Hazourli, ajoute l’APS. Il souligne que tous les textes soumis présentés à la commission seront « traités dans la transparence« . Crée en 1967 et modifié par différents textes entre 1991 et 2013, le Fdatic propose une aide au financement de la production, de la coproduction et de la postproduction de films. Ces subventions sont allouées sur la base d’un dossier soumis par les producteurs aux commissions d’aide à la production.