Le groupe LafargeHolcim Algérie a effectué, mercredi dernier, sa troisième opération d’exportation de ciment gris vers la Gambie à partir du port d’Arzew (Oran), a indiqué, dimanche à l’APS, un responsable de ce groupe.

Cette troisième opération d’exportation, intervenant après celles de décembre 2017 et du début mars 2018, représente une commande totale de 30 000 tonnes de ciment gris en vrac provenant de la cimenterie Lafarge d’Oggaz à Mascara, précise un responsable de la direction de la communication du groupe. «Le client (Gambie) nous a témoigné de sa totale satisfaction quant à la qualité du ciment algérien», rapporte la même source qui avance que le ciment algérien «a toute sa place» sur le marché de l’Afrique de l’Ouest notamment.
À ce propos, LafargeHolcim Algérie ambitionne de hisser ses exportations vers l’Afrique de l’Ouest à cinq millions de tonnes à l’horizon 2020.
Ce groupe possède deux cimenteries situées à M’Sila et à Oggaz (Mascara), active en partenariat avec le Groupe Souakri Cilas dans une troisième usine implantée à Biskra, et gère en partenariat la cimenterie SCMI Meftah. Pour rappel, le nombre total actuel des cimenteries du pays (publiques et privées) est de dix-sept d’une capacité globale de 25 millions de tonnes, sachant que la demande nationale a été de 26 millions de tonnes en 2016. Selon les prévisions, en 2020 la capacité de production du pays doit augmenter à 40,6 millions de tonnes, dont 20 millions de tonnes pour le groupe public GICA, 11,1 millions de tonnes pour LafargeHolcim Algérie, et 9,5 millions de tonnes pour d’autres opérateurs privés.