Lafarge Holcim Algérie (LHA) réalise, aujourd’hui, une nouvelle opération d’exportation, annonce la multinationale. Il s’agit de la septième opération d’export de ciment depuis décembre 2017. Elle sera réalisée à partir du port de Djendjen.

17 000 tonnes de ciment gris en vrac produit par la cimenterie Lafarge Holcim Algérie de Msila seront livrées en Afrique de l’Ouest, indique le communiqué de LHA. Interrogé par nos soins, Ahcène Sameur, le directeur du projet développement export Lafarge Holcim Algérie, précise que l’opération concerne toujours la Gambie, destinataire de la première cargaison de ciment national exportée, fin 2017, par LHA à partir du port commercial d’Arzew. Une opération qui a concerné 16 600 tonnes de ciment gris en vrac, produit par la cimenterie Lafarge d’Oggaz (wilaya de Mascara). Il s’agissait alors de La première opération d’exportation de ciment gris de l’Algérie vers la Gambie, l’Afrique de l’Ouest étant le marché cible de Lafarge Holcim Algérie qui s’appuie sur sa filiale de trading du produit en question qui revendique plus de 50 ans d’expérience dans l’activité de prospection de marchés du ciment. «Un atout pour pouvoir intégrer de nouveaux marchés», selon Ahcène Sameur. Cette opération confirme la continuité du processus d’export de ciment par l’Algérie, un axe vital du fait d’une production excédentaire à partir de 2020, à hauteur de 15 à 20 millions de tonnes, soit 60 à 80% de la production nationale. Pour rappel, la dernière opération d’exportation de ciment par l’Algérie remonte au début du mois en cours, où 45 000 tonnes de ciment (clinker) ont été exportées vers l’Europe à travers la filiale de distribution des matériaux de construction du groupe public Gica. Une opération qui entre dans le cadre d’un contrat d’exportation de 200 000 tonnes de clinker, réparties sur plusieurs cargaisons, vers le marché européen conclu par Gica, dont les responsables affirment avoir entamé des discussions avec d’autres clients pour l’exportation de ses produits vers des pays africains et européens. A noter qu’en 2017, le Groupe Gica a enregistré une production record de ciment de près de 14 millions de tonnes, contre 12,6 millions de tonnes en 2016. Le Groupe public ambitionne même d’atteindre une production de 20 millions de tonnes de ciment à l’horizon 2020. Avec ces opérations d’exportation, l’Algérie est passée de grand importateur de ciment à pays exportateur. Le pays importait du ciment pour 500 millions de dollars, en moyenne, en 2014 et en 2015. Selon les prévisions, en 2020 la capacité de production du pays devrait passer à 40,6 millions de tonnes, avec 20 millions de tonnes pour Gica, 11,1 millions de tonnes pour Lafarge Holcim Algérie et 9,5 millions de tonnes pour les opérateurs privés.