Le groupe de production de ciment «Lafarge Algérie», basé dans la commune d’Oggaz (Mascara), a dévoilé une nouvelle stratégie pour l’année 2025 comprenant la réalisation de produits bas carbone et des solutions efficaces pour la construction, a-t-on indiqué dans un communiqué publié mardi par cette entreprise.
Cette stratégie permettra à «Lafarge Algérie» de mettre en avant son savoir-faire dans les solutions bas carbone pour accompagner la transition écologique de la construction et ses principales offres d’isolation thermique et de mortier pour les professionnels du bâtiment et des travaux publics, a-t-on précisé.
Par cette stratégie, il est question de poursuivre les investissements et les acquisitions, à l’instar du projet de conversion des filtres électriques en filtres à manches d’une valeur de 12 millions de francs suisses afin d’éliminer durablement les émissions des cheminées, ainsi qu’un investissement dans des installations pour l’utilisation maximale de combustibles alternatifs et de composants minéraux pour la production de clinker et de ciment vert foncé. Cela comprend également la transition vers la neutralité carbone, grâce à des produits et solutions verts utilisant des technologies qui améliorent la durabilité et réduisent les émissions de carbone grâce à l’isolation thermique des bâtiments. Pour le représentant du groupe «Lafarge Holcim Algérie», Nicolas George, «nous visons à exporter plus de 3 millions de tonnes en 2002», ajoutant «nous avons développé un produit qui répond aux exigences du groupe Sonatrach et ses partenaires du secteur des hydrocarbures en Algérie, ainsi que les besoins des sociétés activant dans le domaine du forage hydraulique profond», a-t-on indiqué dans communiqué dont une copie a été transmise à l’APS. Lafarge Algérie contribue au développement économique et social du pays et s’inscrit dans les orientations gouvernementales visant à réduire la facture des importations et à dynamiser les exportations en diversifiant sa gamme de produits et en mettant en place des solutions 100% locales, a-t-on ajouté.