Les conditions météorologiques, marquées ces derniers jours par de fortes précipitations et chutes de neige sur les hauteurs du Nord du pays ont entraîné la fermeture d’axes routiers et le ralentissement du trafic dans au moins cinq wilayas. La situation devrait toutefois revenir progressivement à la normale, l’Office national de la météorologie (ONM), dans sa dernière mise à jour d’hier, ne signalait plus aucune «alerte météo».

Par Rédaction nationale
En effet, après un mois de novembre particulièrement froid et pluvieux, puis des chutes de neige sur les hauteurs de plus de 900 mètres, début décembre, les journées de vendredi et samedi ont enregistré la fermeture de plusieurs routes au niveau des wilayas de Bouira, Tizi-Ouzou, Béjaïa mais aussi Chlef et Mostaganem. L’information, rapportée hier en citant le Protection civile, détaille, en effet, la fermeture de trois routes inter wilayas, la RN-33 entre «Bouira et Tizi-Ouzou, au niveau de Tikjda, dans la commune de Lesnam», de la RN 30 reliant «Bouira à Tizi-Ouzou, sur le tronçon reliant la commune de Saharidj à celle de Ouacif», ainsi que la RN-15, reliant «Bouira à Tizi-Ouzou, fermée au niveau du col d’Aghbalou». Les accumulations et les chutes de neige sur ces routes ont été estimées «de 10 à 15 centimètres». Perturbations signalées principalement dans la zone comprise entre Bouira, Tizi-Ouzou et Béjaïa, avec la fermeture également de la RN-15, au niveau de Tirourda, à Ifferhounen, de la RN-72, reliant Sidi Namane à Makouda, au niveau de Zaouia, de la RN 30, au niveau de Tizi N’Koulel à Iboudraren, ou encore de la route n° 235 reliant Icheleten (Béjaïa) à Illilten (Tizi-Ouzou) et de la route n° 09, au niveau de Illoul Oumalou. Il a par ailleurs été rapporté hier qu’une forte montée des eaux a causé, dans la wilaya de Mostaganem, de fortes perturbations du trafic sur le RW-30 reliant la commune de Sidi Attar à la RN-11. Quant aux perturbations enregistrées à Chlef, il s’agit d’un glissement de terrain provoqué par la neige au niveau de la Route de wilaya 44, reliant Taleassa et Sidi Abderrahmane. <