Les contraintes que subissait le citoyen, jadis, dans le temps et dans l’espace, dans ses rapports avec l’administration locale se sont dissipées depuis que les documents biométriques sont venus remplacer les documents classiques.
Désormais, il est plus facile de se faire délivrer n’importe quel document rapidement et avec moins de paperasse. Selon le Directeur de l’administration locale (DAL) de la wilaya de Chlef, les différents services des collectivités locales et autres implantés à travers le territoire de la wilaya de Chlef, qui compte
35 communes et 13 daïras, ont été tous dotés d’un service biométrique. De plus, selon les statistiques, il a été délivré durant l’année 2016 un nombre considérable de documents du genre dont un total de 137 219 documents biométriques (47 988 cartes nationales et 89 231 passeports biométriques) et un total de 66 617 cartes nationales classiques qui sont toujours en usage mais qui vont être progressivement remplacées par des cartes nationales biométriques. Le service biométrique a été mis en service au niveau de la wilaya de Chlef depuis le mois de mars 2016. Toutefois, en rendant à l’annexe de l’APC de Chlef située dans la ville nouvelle d’El Hassania, des milliers de cartes nationales biométriques attendent toujours que les demandeurs viennent les récupérer.
Notons que ces derniers sont alertés par SMS une fois leurs documents prêts pour aller les récupérer aux services de collectivités locales territorialement compétents, en vain.