Les dégâts occasionnés par les feux de forêts au titre de la saison actuelle ont considérablement baissé à Chlef, comparés à la même période des années précédentes, a affirmé samedi la Conservation des forêts de la wilaya, relevant la dévastation depuis début juin dernier d’une dizaine de hectares seulement. Dans une déclaration à l’APS, le chargé de l’information au sein de la Conservation, Mohamed Boughalia a fait savoir que les pertes liées aux feux de forêts durant les deux premiers mois de la campagne de lutte contre les incendies avaient considérablement baissé, ne dépassant pas d’ailleurs une dizaine de hectares, contre 100.000 jusqu’à 150.000 hectares durant la même période les années précédentes. L’intervention efficace des agents de forêts et de la Protection civile, doublée de la conscience des riverains des bois qui signalent dans l’immédiat toute déclaration de feu, viennent appuyer les efforts de lutte contre ce phénomène à l’origine de grosses pertes en matière de couverture végétale et de déséquilibre écologique, a-t-il expliqué. Environ 10 hectares ont été dévastés lors de cette saison à partir de 20 foyers sur la bande côtière de la wilaya et nombre de zones à l’intérieur, en l’occurrence Zeboudja, Dahra et Taougrite, la plus grosse perte était de 1,5 hectare seulement. Sur instructions de la tutelle, la Conservation mène quotidiennement, dans le cadre de la lutte contre les feux, des patrouilles en coordination avec les différents partenaires (Gendarmerie nationale, Protection civile et Scouts musulmans), a-t-il précisé. Pour ce faire, il a été procédé à la mobilisation de 9 tours de contrôle, 12 brigades mobiles (+ de 80 agents), en sus de 54 points d’eau. Au titre de la dernière saison, a été enregistré à Chlef le ravage de quelque 2000 hectares, sachant que le couvert végétal représente 24% de la superficie globale de la wilaya. (APS)