La gare routière de transport de voyageurs d’El Hammadia (Chlef) sera réceptionnée au mois d’avril prochain, a-t-on appris jeudi auprès du directeur des transports de la wilaya.

Doté d’une enveloppe de réalisation de 200 millions DA, le projet a atteint un taux d’avancement estimé à 98 %, pour ce qui est des travaux de construction, et de 85% pour ce qui est des aménagements externes, a indiqué à l’APS Kouider Remache. Pour le responsable, cette gare routière future de type + A+ sera d’un grand apport pour le secteur des transports à Chlef, notamment au vue de sa capacité d’accueil estimée à plus de 40.000 voyageurs /Jour. La structure va exploiter 651 bus sur 107 lignes inter-wilaya et intercommunales, avec une prévision d’intégration d’un nombre de lignes de la région-ouest, à l’instar de celle d’Oued Sly-Boukadir, destinée à désengorger le trafic au niveau du centre ville, a encore détaillé M. Remache. Pour le chauffeur de bus Ahmed, cette nouvelle gare routière va certainement contribuer à l’amélioration des prestations de transport dans cette région, où voyageurs et chauffeurs se sont à maintes fois plaints des conditions d’insalubrité au niveau de l’ancienne gare, en plus de son exiguïté, car la wilaya de Chlef constitue un «trait d’union entre l’Ouest et le Centre du pays», a-t-il ajouté. La nouvelle gare d’El Hammadia a été construite sur une assiette de 5 hectares et assure de nombreuses prestations de services, car disposant, entre autres, d’une clinique et de restaurants. Le projet inscrit en réalisation en 2008, n’a vu ses travaux démarrer qu’en 2014, à cause du transfert de son assiette de la cité Chorfa vers El Hammadia.