Deux réseaux spécialisés dans l’organisation de traversées clandestines par voie maritime, depuis le littoral de Chlef, ont été démantelés par la brigade criminelle de la sûreté de wilaya, au cours de deux opérations distinctes, a-t-on appris, mardi, auprès de cette institution sécuritaire. Le premier réseau a été neutralisé suite à une plainte d’un candidat à l’émigration clandestine, qui a été escroqué par la tête pensante de l’opération, résidant dans une wilaya de l’Ouest du pays. Les investigations menées dans le cadre de cette affaire se sont soldées par l’arrestation de quatre individus, âgés de 30 à 41 ans et la saisie en leur possession d’une somme de 300.000 DA, a précisé à l’APS le chargé de communication, le commissaire de police Cherif Angoud. Les mis en cause dans cette affaire ont été présentés devant le tribunal de Chlef, pour les chefs d’inculpation de «préparation et organisation de traversées clandestines par voie maritime moyennant avantages financiers, dans le cadre d’un groupe criminel organisé», a précisé le même officier de police. Concernant le deuxième réseau de passeurs, la même brigade criminelle a arrêté trois individus, âgés de 27 à 32 ans, grâce à l’exploitation de renseignements portant sur l’activité d’individus pour l’organisation de traversées clandestines par mer. Les suspects ont été présentés devant le tribunal de Chlef pour les chefs d’inculpation d’»organisation et préparation de traversées clandestines par voie maritime moyennant avantages financiers, dans le cadre d’un groupe criminel organisé et de mise en danger de la vie d’autrui».