La dépouille de la personne disparue, depuis hier mardi, à la plage Sidi Abderrahmane, a été retrouvée, mercredi, par des plongeurs de la protection civile de Chlef, a indiqué un communiqué rendu public par la cellule de communication de ce corps constitué. Selon le document, les recherches engagées, depuis hier, pour retrouver la personne disparue à la plage Sidi Abderrahmane (75 km au Nord -ouest de Chlef) ont abouti à la découverte de la dépouille de la victime, par les plongeurs de l’unité marine de la protection civile, à une centaine de mètres du lieu de sa noyade, au niveau de la même plage. Les services de la protection civile avaient engagé, depuis hier mardi, de larges opérations de recherches pour retrouver la victime, un jeune de 23 ans, «emporté par les courants marins en nageant à la plage de Sidi Abderrahmane, en raison de la grande fatigue qui s’est emparée de lui», selon quelques-uns de ses amis, témoins oculaires de cet accident. Le même communiqué a signalé que l’état de la mer qui était agitée, conjugué à la hauteur des vagues, qui ont atteint près d’un demi-mètre «ont empêché une bonne visibilité, et ont rendu difficile les opérations de recherches». Aussi, la protection civile de Chlef a réitéré son appel aux citoyens, à l’occasion de la réouverture des plages à partir d’aujourd’hui mercredi, en vue de faire prévaloir la prudence et la vigilance, tout en évitant de nager dans des zones dangereuses et non surveillées, et en se conformant aux drapeaux plages. A noter que les unités de la protection civile d’EL Marsa (85 km à l’ouest de Chlef) ont repêché, mardi, la dépouille d’un jeune homme à la plage El Kettar de la même commune (El Marsa).