Le marché de poissons de la wilaya de Annaba sera renforcé «à partir de 2018» avec près de 2 000 tonnes de diverses espèces, a annoncé, jeudi, le directeur local de la pêche et des ressources halieutiques, Amar Ami.

Les capacités de production globale de cette wilaya seront portées à près de 10 000 tonnes de poissons de diverses espèces annuellement, notamment ceux issus des fermes aquacoles, a affirmé à l’APS le responsable. Ce «saut qualitatif et quantitatif » attendu dans la production pourrait être atteint dans la wilaya à la faveur de l’entrée en exploitation de quatre (4) projets d’investissement dans l’aquaculture durant le premier trimestre de 2018 dans la commune de Chetaibi, a-t-il précisé.
Ces fermes aquacoles disposent de cages flottantes destinées à l’élevage et la production de plusieurs espèces de poissons, dont la dorade et la crevette, a-t-on encore détaillé. D’autre part, ces nouveaux projets permettront la création de près de 150 postes de travail, dans diverses activités liées au secteur de la pêche, selon M. Ami. La production annuelle de produits de la pêche et de l’aquaculture enregistrée actuellement dans cette wilaya est estimée à près de 8 000 tonnes par an, toutes espèces confondues, a-t-on fait savoir.
Dans la wilaya d’Annaba, le secteur de la pêche et des ressources halieutiques dispose d’une flotte de 4 500 unités de pêche qui emploient plus de 4 000 professionnels dans différentes activités de pêche maritime et d’aquaculture, a-t-on conclu.