Les différentes sorties opérées récemment dans plusieurs localités de la wilaya ont permis aux autorités locales de faire un constat amer. Ainsi donc, la directrice de l’action sociale de wilaya a pris l’initiative de programmer des caravanes de solidarité qui permettront de venir en aide à plusieurs familles démunies, nécessitant une prise en charge et une solidarité agissante. Des familles qui vivent dans des conditions insupportables. La dernière caravane, organisée le 3 février, a été réservée à des familles vivant dans les hameaux faisant partie administrativement des communes de Cheffia de la daïra de Bouteldja, et de Zerizer, une commune de la daïra de Besbes, à l‘ouest du chef lieu de wilaya, qui garde encore les stigmates de la barbarie terroriste des années 90 à 2000. Pour ce faire, une intense préparation a été faite au niveau de la wilaya ayant abouti à la collecte de couvertures et de vivres destinés à une vingtaine de familles nécessiteuses, étant donné qu’elles ne disposent d’aucun soutien. Par ailleurs, la solidarité agissante de notables, de gens charitables et le soutien de l’Etat a permis l’achat de médicaments au profit de personnes souffrant de diverses maladies. Cette caravane, la septième organisée à travers la wilaya, a touché plusieurs familles en ce jour printanier. Cependant, pour cette année, aucune goutte de pluie n’a arrosé les terres arables et les agriculteurs craignent une saison aride. Cette opération de solidarité a été accueillie par des youyous stridents venant des fonds de ces montagnes où l’on n’entendait que le bruit des cascades et le gazouillement d’oiseaux venant de très loin, pour repartir au début du mois d’avril fin mois de mai vers d’autres pays. Ces actions, selon un plan planifié au profit des couches sociales défavorisées ayant choisi de vivre en milieux enclavés, se poursuivra au profit d’autres familles. La Directrice de l’action sociale de la wilaya d’El Tarf veille au grain et a donné aux encadreurs de sa direction d’apporter un soutien moral à ces familles. Il est à signaler que pour venir au secours de ces familles, l’Etat leur octroie des caprins pour améliorer leur quotidien. Les éléments de la Protection civile, des responsables locaux, des journalistes, ainsi que tous les cadres de la DAAS de la wilaya d’El Tarf ont participé à cette belle action.
M. B.