Le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a indiqué mardi à Blida que chaque génération “a son combat” et que le combat de la jeunesse de l’ANP, et à travers eux les jeunes de toute l’Algérie, est de “poursuivre la marche et de sauvegarder l’indépendance de la Nation et sa souveraineté”.

“Je suis profondément convaincu que chaque génération a son combat, si celui de vos pères et grands-pères était de libérer nos terres des affres du colonialisme, et si celui de vos frères et camarades était de faire face au terrorisme barbare, alors le vôtre, vous la jeunesse de l’ANP, et à travers vous les jeunes de toute l’Algérie, est de suivre la voie et de sauvegarder l’indépendance de la Nation et sa souveraineté, ce qui représente un combat de conscience par excellence”, a-t-il affirmé lors d’une rencontre avec les cadres et les personnels de la 1ère Région militaire, lors de laquelle il a prononcé une allocution d’orientation, suivie via visioconférence par les personnels des unités relevant de ladite Région.

Il a ajouté que “c’est un combat de conscience des plus dangereux, dans la mesure où il se tient à des niveaux immatériels, à l’image de la pensée et des valeurs, et sur le terrain de l’espace virtuel et intellectuel, au sein duquel sont employées les armes non conventionnelles, et où l’ennemi, souvent invisible et détenant des moyens d’influence sur la conscience individuelle et collective, est difficile à combattre, notamment dans un contexte d’une mondialisation dévastatrice”.

“La bataille d’aujourd’hui est d’autant plus difficile que nous vivons une époque où les événements s’accélèrent et les concepts se confondent, alors que les valeurs et les principes se sont dissouts”, a-t-il indiqué, ajoutant que “la trahison est ainsi devenue un point de vue, l’abandon d’un ami en temps difficiles une perspicacité, et l’alliance avec l’ennemi contre le frère une politique éclairée. Ce qui était hier honni et rejeté est aujourd’hui admis, voire applaudi”.

Le Général de Corps d’Armée a tenu, en cette occasion, à exhorter les jeunes à “s’armer de conscience, de savoir et de dévouement dans le travail et à serrer les rangs afin de remporter cette bataille et honorer la confiance placée en eux par leur peuple et être à la hauteur des exigences requises pour préserver le legs des Chouhada de notre Glorieuse Révolution et du devoir national”.

Il a appelé les jeunes à “assimiler les enjeux de cette bataille difficile, mais pas impossible, de comprendre ses dessous et de bien vous y préparer, en vous armant de conscience, de savoir et de travail assidu, tout en œuvrant, jour et nuit, à réunir toutes les capacités disponibles et à serrer les rangs, afin de remporter cette bataille dangereuse, relever ses défis et faire face à toutes ses formes militaires et psychologiques”.

“Ce n’est qu’ainsi que vous pourriez être à la hauteur de la confiance de notre peuple, et au niveau des exigences requises pour préserver le legs des Chouhada de notre Glorieuse révolution de libération et celui des martyrs du devoir national, tombés aux champs d’honneur, pour que l’Algérie demeure, sous la conduite de Monsieur le Président de la République Abdelmadjid Tebboune, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, prospère et grande dans le concert des nations”, a-t-il fait valoir.

A l’issue de cette rencontre, le Général de Corps d’Armée a émis un ensemble d’orientations et de recommandations qui visent, dans leur ensemble, à “rehausser le degré de vigilance et à sécuriser les différentes structures publiques, permettant ainsi aux citoyens d’accomplir leur devoir de jeûne dans un climat de sécurité et de quiétude”. Cette visite s’inscrit dans la dynamique des visites aux diverses composantes de l’Armée nationale populaire.

Le Général de Corps d’Armée, à l’entame de sa visite et après la cérémonie d’accueil par le Général-major Ali Sidane, Commandant de la 1ère Région militaire, a observé un moment de recueillement à la mémoire du héros Chahid M’hamed Bouguara, Commandant de la Wilaya I Historique, dont le siège du Commandement est baptisé en son nom.

Le Général de Corps d’Armée a, par la suite, déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative du Chahid et a récité la Fatiha du Saint Coran sur son âme et sur celles de nos vaillants Chouhada.