La Ligue des Champions UEFA se poursuivra ce soir après un arrêt de deux semaines en raison de la trêve internationale. Dans le groupe « G », le FC Barcelone, leader (9 points), et la Juventus Turin (2e, 6 points) peuvent, d’ores et déjà, acter leur qualification en cas de succès. Ce qui assurerait la présence des deux légendes actuelles du football mondial, à savoir Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, pour la 16e année de suite en huitièmes de finale.

En attendant l’opposition directe entre la « Juve » et le « Barça », programmée en clôture de la phase de groupe le 08 décembre prochain, les amoureux de « la Pulga » et CR7 peuvent déjà se rassurer : les deux meilleurs buteurs de la compétition qui sont toujours en activité auront, au minimum, 4 autres rencontres à disputer après cette 4e journée.
Stat’ à soigner
D’ici-là, les deux stars de la balle ronde peuvent soigner leurs statistiques dans ce tournoi. Pour les Catalans, ils se rendront en Ukraine pour défier le Dynamo Kiev (3e’, 1 point) alors que les Turinois seront hôtes des Hongrois de Ferencvárosi Torna Club (4e, 1 point). Avec un adversaire plus ou moins prenable, la « Vieille Dame » devrait s’imposer sans soucis et acter sa présence dans le « Final 16 ».
Cristiano Ronaldo, qui reste sur un doublé en « Serie A », inscrit samedi contre Cagliari, est attendu pour augmenter son compteur buts en C1.
Lui qui compte 131 réalisations dans le prestigieux tournoi. Buteur glouton qu’il est, il compte certainement trouver la faille pour creuser l’écart avec Messi qui a fait mouche à 118 reprises. La rivalité entre ces deux là n’est pas encore terminée et leurs retrouvailles, prévues en décembre, font déjà saliver. Pour rappel, le Lusitanien avait manqué le premier affrontement à Turin en raison d’une contamination au Coronavirus.

Chelsea et le FC Séville dans le wagon ?
Deux autres clubs peuvent assurer un strapontin pour la prochaine étape. Il s’agit de Chelsea (1e, 7 points) et le FC Séville (2e, 7 points) dans le quartet « E ». Pour cela, ils devront bien négocier leurs voyages respectifs en France et en Russie pour défier le Stade rennais (4e, 1 point) et FK Krasnodar (3e, 1 point). Des déplacements qui ne s’annoncent pas de tout repos puisque les hôtes savent qu’ils jouent leur dernière carte pour durer dans l’épreuve.
On soulignera que le score de parité permettrait aux Londoniens et au Sévillans de s’assurer, à 99%, un ticket pour la suite de la campagne européenne ce qui ne serait qu’une logique respectée tant ils partaient comme favoris depuis le début.

Fares et la Lazio en ballotage favorable
Dans le quatuor « F », les jeux sont un peu plus serrés. Si le Borussia Dortmund domine le classement avec 6 points dans la musette, la Lazio Rome de Mohamed Fares (2e, 5 points) et le FC Bruges (3e, 4 points) se tiennent à une longueur. Néanmoins, les Italiens sont devant une belle occasion pour prendre leurs distances en recevant le Zenit Saint-Pétersbourg (4e, 1 point) au moment où les Belges seront en appel en Allemagne pour se mesurer au BVB qui compte logiquement l’emporter.
Notre Fennec, qui était un peu en dedans sur le plan individuel lors des dernières sorties avec les Romains, devrait commencer la partie sur le banc. A moins que son entraîneur décide de l’aligner dans son habituel 3-5-2. Cela reste à voir.
Paris Saint-Germain – RB Leipzig : le choc !
Si les gros morceaux assument parfaitement leur statut dans les différentes poules, le Paris Saint-Germain, vice-champion d’Europe en titre, est en danger dans le groupe « H ». Troisièmes avec 3 points seulement en 3 tests, les Parisiens sont condamnés à s’imposer au moment d’accueillir le RB Leipzig, demi-finaliste lors de la dernière édition, qu’ils avaient battu 3 buts à 0. Au Parc des Princes, les camarades de Kylian Mbappé auront pour objectif de recoller à leurs homologues du jour et à Manchester United qui ont 6 points chacun. En parlant des Mancuniens, ils se produiront chez eux contre l’Istanbul İstanbul Başakşehir (4e, 3 points) qui les avaient surpris (2-1) en Turquie il y a deux semaines. Les Red Devils auront une revanche à prendre et 3 unités afin de rester à l’abri dans un quartet assez relevé.

Programmé de la soirée européenne :
Groupe E :
Stade rennais – FC Chelsea (18h55)
FK Krasnodar – FC Séville (18h55)
Groupe F :
Borussia Dortmund – FC Bruges (20h)
SS Lazio (Fares) – Zenit Saint-Pétersbourg (20h)
Groupe G :
Dynamo Kiev – FC Barcelone (20h)
Juventus Turin – Ferencvárosi Torna Club (20h)
Groupe H :
Paris Saint-Germain – RB Leipzig (20h)
Manchester United – İstanbul Başakşehir (20h)