C’est la 4e journée dans la Ligue des Champions UEFA et le Real Madrid, treize fois champion d’Europe (record), est en ballotage défavorable. Pour ne rien arranger, les Madrilènes ont un déplacement périlleux à Milan pour défier l’Inter (21h) dans une poule
« B » où les jeux sont très serrés.
Un « Fennec », Ramy Bensebaïni en l’occurrence, se trouve dans ce quartet. Le défenseur du Borussia Mönchengladbach, positif à la COVID-19 depuis vendredi, est forfait pour la réception du Shakhtar Donetsk (18h55).

Par Mohamed Touileb
Zinedine Zidane n’aborde pas le déplacement en Lombardie dans les meilleures conditions psychologiques ni humaines. En effet, il devra composer sans le capitaine Sergio Ramos et l’attaquant Karim Benzema qui ont des pépins physiques. En revanche, Zizou pourra se consoler avec le retour de Casemiro dans l’entre-jeu. Ça sera la seule bonne nouvelle au moment de croiser le fer avec les Italiens qui sont 4es de la poule (2 points) derrière les Espagnols (3es, 4 points). Le goal average risque de peser et le résultat de cette confrontation directe peut être considéré au moment de faire les comptes au terme des 6 rounds. Ayant gagné (3-2) lors du match « aller », les « Merengues » peuvent donc se contenter du nul dans le cas où ils seraient incapables de l’emporter. Dans une posture plus confortable, le Borussia Mönchengladbach se trouve en tête avec 5 unités et pourrait prendre une sérieuse option pour la qualification en cas de victoire au moment d’accueillir le Shakhtar Donetsk (2e, 4 points). Les Ukrainiens ne se rendent pas en victime résignée en Allemagne et espèrent faire oublier la déroute à domicile (0-6) face à ce même adversaire il y a 3 semaines. L’actuel 7e de la Bundesliga composera sans Bensebaïni contaminé par la COVID-19.
Mahrez au repos forcé ?
Si l’ancien sociétaire du Paradou AC a un problème de santé, ce n’est pas le cas de Riyad Mahrez. Toutefois, le capitaine de l’équipe nationale semble manquer cruellement de fraîcheur pour avoir joué un paquet de matchs. D’ailleurs, samedi, lors du choc entre Manchester City et Tottenham (défaite 2-0), il était peu inspiré. Par conséquent, Pep Guardiola, son coach, pourrait le ménager pour le déplacement en Grèce où les « Citizens » (1ers, 9 points) affronteront l’Olympiakos (3e, 3 points) de Hilal Soudani pressenti pour être titulaire en l’absence des deux attaquants Youssef Al-Arabi et Ahmed Hassan. En tout cas, les Anglais sont bien partis pour accrocher la prochaine étape. Et c’est le FC Porto (2e, 6 points) qui devrait les accompagner. Avant cela, les Portugais auront juste à bien négocier le déplacement en France où ils croiseront le fer avec l’Olympique Marseille qui reste sur 12 défaites de rang en Ligue des Champions. Attention tout de même à la réaction d’orgueil des Phocéens.
L’Atalanta joue gros à Anfield
Comme le vice-champion d’Angleterre, Livepool, détenteur de la Premier League 2019-2020, a réalisé le carton plein au terme des trois premiers tests de la C1. Les « Reds », qui devront composer sans Mohamed Salah, touché lui aussi par le coronavirus, seront hôte de l’Atalanta Bergame (3e, 4 points) qu’ils ont étrillé 5-0 à l’aller en Italie. Malgré cette démonstration, les Anglais ne doivent pas manquer de vigilance contre des Bergamèsques capables de sortir le grand jeu. En cas d’une nouvelle contre-performance, les Transalpins peuvent voir l’Ajax Amsterdam (2e, 4 points), hôtes des Danois du FC Midtjylland (4e, 0 point), creuser l’écart à 2 journées de l’épilogue de la phase de poules. Les poulains de Gian Piero Gasapereni, qui avaient animé le « Final 8 » lors de la défunte édition, ne veulent certainement pas quitter la compétition de manière prématurée. Ce qui laisse augurer d’une rude bataille sur les bords de la Mersey.
Le Bayern dans un fauteuil
A l’instar de Liverpool, le Bayern Munich, champion d’Europe sortant, a signé un sans-faute jusque-là. Normal quand on sait que les Bavarois ont enchaîné 13 victoires de suites dans la LDC. Epoustouflante performance réalisée par les Munichois qui voudront certainement augmenter ce capital lorsqu’ils accueillent le RB Salzbourg (4e, 1 point). D’autant plus qu’ils ont les faveurs des pronostics après avoir surclassé (2-6) ce même adversaire en déplacement le 03 novembre écoulé. Son dauphin dans le quatuor « A », à savoir l’Atlético Madrid (4 points), est devant une belle occasion pour consolider sa position au moment de recevoir le Lokomotiv Moscou (3e, 2 points). Les « Colchoneros » ont considérablement retrouvé leur verve cette saison. Notamment avec un renfort comme Luis Suarez devant. Mais c’est surtout la belle forme de la pépite portugaise João Félix qui est à souligner. Somme toute, cette 4e étape dans l’épreuve footballistique phare en Europe devrait voir certains prétendants sérieux valider leur ticket pour les 1/8 de finale. L’idéal pour pouvoir souffler et s’enlever un poids considérable. Surtout avec l’enchaînement des rencontres et le rythme effréné auquel les clubs sont soumis pour pouvoir finir l’exercice dans les délais. Pour rappel, il y aura l’EURO-2021 à disputer l’été prochain.