Entre la Juventus Turin
et Villarreal, le duel est indécis. Après s’être quittés dos à dos (1-1) lors de l’acte
I en Espagne, les deux clubs ont des chances plus ou moins égales de composter le billet pour les quarts. Un Algérien, le seul qui reste en lice
en compagnie de Riyad Mahrez (Manchester City) dans ce challenge prestigieux,
est concerné par cette rencontre. Il s’agit d’Aïssa Mandi. Le défenseur central pourrait débuter dans le onze.

Par Mohamed Touileb
Le week-end dernier en championnat, Mandi s’est montré à son avantage en disputant la seconde période en réception du Celta Vigo. Le « Fennec » a permis aux siens de s’imposer 1 but à 0 en réalisant un sacré sauvetage sur sa ligne. Son entraîneur Unai Emery avait décidé de l’incorporer à la pause en remplacement de Raul Albiol, titulaire habituel au poste. L‘été dernier, le « Vert » a décidé de rejoindre le « Sous-Marin Jaune » en provenance du Real Betis. C’était justement pour disputer la Ligue des Champions pour la première fois dans sa carrière. Mais son transfert n’est, pour l’instant, pas une franche réussite car il doit se contenter de disputer des bouts de matchs. Cela est illustré par son temps de jeu passé sur les pelouses dans l’épreuve européenne. En 7 sorties de son team, le Dz n’a eu droit qu’à 24 minutes seulement en faisant deux apparitions. Lors du match ‘’aller‘’ face à la « Juve », il a suivi toute la partie depuis le banc. Seul un souci physique persistant d’Albiol pourrait lui permettre d’être titulaire ce soir dans l’Allianz stadium de Turin face à des « Juventini » qui n’ont perdu qu’un seul de leurs 21 derniers tests toutes épreuves réunies. Clairement, la mission des Ibérique ne s’annonce pas facile mais tout peut arriver sur le terrain.
Lille OSC – Chelsea : Avantage « Blues »
Au même moment, dans le Nord de la France, Lille OSC sera hôte de Chelsea. Dominateurs lors de la première manche à Londres, les Anglais ont un avantage de 2 buts après le succès (2-0). Dans un contexte pesant lié à la situation administrative du club et la campagne à l’encontre de Roman Abramovitch, président du club, les « Blues » essayeront de prolonger l’aventure et capitaliser sur leur marge de manœuvre acquise il y a 3 semaines. Les Lillois viseront un exploit et essayeront de profiter des turbulences que traversent les protégés de Thomas Tuchel en raison de la gestion du club et sa vente. Des incertitudes qui peuvent être une faille même si les camarades d’Edouard Mendy ont remporté 10 de leurs 11 dernières rencontres. C’est pour dire que les démêlées de l’administration n’influent pas vraiment sur leurs performances. Les restrictions et les sanctions prononcées à l’encontre de Chelsea ne semblent pas dissuader l’entraîneur de son objectif qu’est de garder la couronne européenne. « De ce que je sais, on peut aller à Lille en avion et revenir en avion. Dans le pire des cas, on ira en train. Sinon, on prendra le bus. Et s’il le faut, je conduirai moi-même… Honnêtement, je vais le faire. Je vais tout faire pour y arriver », annonce le technicien Allemand. Les « Dogues » sont avertis. Leur adversaire n’envisage pas de céder son bien de sitôt. n