Alors que des bruits de couloirs laissent croire que le 1/8 de finale «retour» de Ligue des Champions UEFA entre Manchester City – Real Madrid se jouera sur terrain «neutre» à Lisbonne, les Citizens garderont le privilège de recevoir chez eux pour la seconde manche.

«Nous déciderons dans les prochaines semaines», c’est ce qu’avait indiqué Giorgio Marchetti, secrétaire général adjoint de l’UEFA le 17 juin dernier. Désormais, c’est tranché, la suite et fin des 1/8 de finale se tiendra chez les équipes devant recevoir. Une décision des plus logiques.
L’instance confédérale européenne a opté pour le model du «Final 8» avec des rencontres qui se dérouleront à Lisbonne dans les stades du Benfica et Sporting. Le calendrier est déjà établi. Il s’ouvrira avec l’acte II des 1/8 de finale le 07 et 08 août prochains. Au menu, il y aura aussi Juventus-Olympique lyonnais, FC Barcelone – Naples et Bayern Munich – Chelsea.
La suite sera avec les quarts fixée entre le 12 et 15 août, les demies le 18 et 19 du même mois alors que la finale est programmée au 23 août. Quant au tirage au sort pour les quarts, il se tiendra ce vendredi.

Pep n’a «jamais parlé à l’UEFA»
L’affiche sera certainement celle qui opposera Manchester City et le Real Madrid. Les Citizens sont en ballotage favorable grâce à la victoire (1-2) ramenée du stade Santiago Bernabeu. Il faut savoir que même si la reprise de la C1 est prévue sans public, les dirigeants des «Skyblues» ont mis la pression sur l’UEFA pour que la rencontre soit maintenue en Angleterre.
Et, contrairement aux informations qui ont circulé, Pep Guardiola, entraîneur du club anglais, a nié avoir eu son mot à dire à ce sujet : «Ils ont des protocoles. Je n’ai jamais parlé à l’UEFA. J’ai dit à plusieurs reprises que nous voulons jouer à Manchester, mais nous accepterons partout où l’UEFA décidera de jouer. (…) Ce que je veux, c’est jouer contre Madrid à Manchester, mais je n’ai pas fait d’appel téléphonique, je n’ai pas ce pouvoir.»
avantage psychologique
En effet, la structure footballistique a tenté de caser tout les matchs qui restent dans la capitale portugaise. Mais les équipes receveuses des duels «retour» n’ont rien voulu entendre. Surtout que la situation sanitaire dans leur pays permet de bénéficier de cet avantage «psychologique». Riyad Mahrez, seul Algérien en lice dans le prestigieux tournoi, et ses camarades devront ainsi terminer le boulot dans leur fief. S’ils ont cédé leur trône en Angleterre pour Liverpool, les poulains de Guardiola peuvent enregistrer un quadruplé Community Shield – Coupe de la Ligue – Coupe d’Angleterre – C1. La coupe aux grandes oreilles restent l’objectif principal pour le technicien espagnol qui a tout gagné avec City. Sauf la LDC. Et, cette fois, il semble déterminé à soulever le trophée. Surtout après avoir cédé les clés du royaume en Premier League. <