Le Real Madrid a repris, hier après-midi, six points d’avance sur le FC Barcelone, qui jouera ce soir, en Liga espagnole.

Le leader de la Liga (37 points) a dégoupillé face au Granada FC pour s’imposer sur le score net et sans appel de 5 à 0 Un nouveau succès pour Zinedine Zidane à la tête du club phare de la capitale espagnole synonyme d’un 39e match sans défaite toutes compétitions réunies. Le record du Barça de Luis Enriqué est égalé.

Cristiano Ronaldo a frappé dès son premier match en 2017. Le quadruple Ballon d’Or a pris part au festival du Real contre Grenade en inscrivant le 3e but de son équipe. CR7 a bien fêté la présentation de ses quatre BO au public de Santiago Bernabeu. La star portugaise, sacrée en 2008, 2013, 2014 et 2016, a été fêté lorsque les deux équipes avaient foulé la pelouse de l’enceinte madrilène. A ses côtés, il y avait plusieurs anciens joueurs du Real ayant déjà remporté la prestigieuse distinction individuelle: les Français Raymond Kopa (1958) et Zinédine Zidane (1998), le Portugais Luis Figo (2000), l’Anglais Michael Owen (2001) et le Brésilien Ronaldo (2002) en l’occurrence. Que du beau monde donc pour assister à une nouvelle démonstration des «Los Blancos» qui ont enregistré la 12e victoire en 16 matchs de Liga. Pour rappel, même si le duel face aux Andalous comptait pour la 17e journée, Les «Merengues» ont un match en retard qu’ils ont manqué lorsqu’ils étaient au Japon pour disputer la Coupe du Monde des clubs FIFA. Une compétition remportée le 18 décembre dernier.
Après avoir bouclé 2016 en apothéose, le team de la «Maison blanche» l’a lancée mardi dernier avec un succès lors du 8e de finale aller de la Coupe du roi contre le FC Séville (3-0) à Bernabeu. Sur les mêmes lieux, Granada a explosé sous les frappes offensives des Champions du Monde. C’est Isco qui a décanté la situation à la 12e minute. Lancien Valancian, au pressing après une action qu’il a initié avec Marcello, gêne la relance et permet à Benzema de récupérer. Le Français s’enfonce plein axe avant de le décaler pour qu’il trompe Ochoa du plat du pied droit. Huit minutes après, Benzema se mue en buteur pour faire le break. Vient alors le tour de Cristiano Ronaldo (27e) de planter sa 11e banderille de la saison pour revenir à une longueur des deux Barcelonais Lionel Messi et Luis Suarez co-leaders du classement des meilleurs buteurs en Liga. Le festival s’est poursuivi avec le doublé du talentueux Isco à la demi-heure de jeu (31’). A la pause, l’équipe royale était déjà sur un trône bien confortable. En seconde période, les protégés de Zinedine Zidane se sont contentés de gérer leur avance contre un adversaire qui a attendu la dernière minute du match pour cadrer sa première frappe. Auparavant, Casemiro (58’) avait aggravé la plaie. La 40e victoire de l’ère Zizou qui ne s’est incliné qu’à deux reprises, dont la dernière le 6 avril 2016 contre le VfL Wolfsburg en Ligue des Champions, pour 11 matchs nuls depuis qu’il a pris les rênes techniques du club. Qui arrêtera son ébouriffant Real ?