Le club algérien, l’Olympique El-Milia fait partie du groupe D au Championnat d’Afrique des clubs de volley-ball messieurs, qui débutera aujourd’hui et s’étalera jusqu’au 5 avril prochain au Caire.

L’Olympique El-Milia, qui se trouve dans la poule composée de Port (Cameroun), Kampala (Ouganda), GSU (Kenya), Wollaitta (Ethiopie) et Talae El Djeïch (Egypte), aura la tâche difficile.
Il est utile de noter d’emblée que les 24 clubs africains engagés dans ces joutes ont été scindés en quatre groupes de six équipes. Les 2 premiers de chaque groupe se qualifieront à la phase à élimination directe jusqu’à la finale.
Selon le programme publié, hier, par la confédération africaine de la discipline, l’équipe algérienne débutera la compétition contre les Kenyans du GSU.
Talae El Djeïch d’Egypte sera opposé aux Ougandais de Kampala, alors que l’équipe éthiopienne de Wolaittaz défiera Port du Cameroun. L’Olympique El-Milia, qui ambitionne d’aller le plus loin possible dans la  compétition, aura beaucoup de difficulté de ce groupe D où on retrouve deux formations habituées à jouer régulièrement le titre ou, à défaut, les deux dernières places du podium. Il s’agit de l’un des clubs du pays organisateur l’Egypte, à savoir El Djeïch (champion d’Afrique 2O16) et les coriaces volleyeurs du Port du Cameroun.
Contacté par téléphone, le directeur technique national (DTN), M. Reda Bouzid, reconnait que «le parcours de notre représentant sera très difficile, compte tenu du niveau de notre discipline face à la progression des équipes africaines». Le DTN classe le groupe D en trois sous-groupes : le premier constitué des favoris en puissance à savoir : Port du Cameroun et El Djeïch d’Egypte, le second sous-groupe, de l’Olympique El-Milia et le GSU du Kenya qui seront des outsiders, et enfin dans le troisième sous-groupe, les «modestes formations» de Kampala, Ouganda, et du Wollaitta, Ethiopie.
Avant le départ de la délégation de l’Olympique El-Milia vers la capitale égyptienne, le dirigeant de l’équipe, Salim Medjdoub, a indiqué que «les joueurs vont faire de leur mieux pour représenter dignement l’Algérie et démontrer l’évolution du volley-ball algérien et sa capacité à se distinguer sur le plan continental».
Le même responsable a ajouté que «même s’il n’y a pas eu de préparation spéciale, l’ensemble du groupe est déterminé et motivé pour défendre crânement ses chances et essayer d’aller le plus loin possible dans cette compétition».

Programme de la première journée:
Poule A :
Ahly (EGY) – Nemostar (UGA)
Police (CIV) – Espoir (COD)
Prisons (KEN) – Red Skins (LES)

Poule B :
Bafia (CMR) – Swehly (LBA)
DGSP (CGO) – Swimblue (SEY)
Aviation (EGY) – Finances (BEN)
Poule C :
University (ZIM) – Ahly B (LBA)
Police (BEN) – Mwangaza (COD)
Smouha (EGY) – FAP (CMR)

Poule D :
Wolaitta (ETH) – Port (CMR)
GSU (KEN) – O. El-Milia (ALG)
Kampala (UGA) – El Djeich (EGY)