Les coopératives des céréales et des légumineuses ont finalisé l’ensemble des préparatifs nécessaires au bon déroulement de la campagne moisson-battage devant être lancée prochainement dans les wilayas du Sud, a appris hier l’APS de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC). Intervenant en application des orientations du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, les coopératives des céréales et des légumineuses d’El Menea, Laghouat, Adrar, Bechar, Saida, Biskra, El Oued, Ouargla, Khenchela et Tébessa ont pris, à cet effet, toutes les mesures nécessaires en prévision du lancement de la campagne moisson-battage devant débuter d’abord dans les wilayas du Sud, précise un responsable de l’Office à l’APS. La capacité de stockage globale des coopératives dépasse les 2,6 millions de quintaux, elle demeure ainsi supérieure au volume de production prévu dans le cadre de l’activité de ces coopératives, estimé à plus de 2 millions de quintaux de céréales, ce qui permet d’éviter tout problème pour le stockage des récoltes. Toujours dans le cadre de ces préparatifs, un programme a été tracé pour le transport des semences depuis El Menea, Khenchela et Tébessa vers d’autres coopératives. Pour ce faire, plus de 300 camions sont d’ores et déjà mobilisés. L’OAIC œuvre, à travers ces coopératives, à la mise en place de nouveaux points de collecte à proximité des zones de production au Sud afin de se rapprocher des agriculteurs et de faciliter le dépôt des récoltes. Il s’agit, cite la même source, des points de collecte d’Aougrout à Timimoun et Hassi-Lefhal à El Menea. De plus, les coopératives céréalières ont procédé à la maintenance de toutes les machines consacrées à cette campagne afin d’éviter toute panne ou arrêt pendant la moisson. L’OAIC invite les agriculteurs à se rapprocher des Coopératives des céréales et légumes secs (CCLS) pour fixer les dates de la moisson et du paiement de leur production en vue de faciliter le travail des coopératives et d’assurer le bon déroulement de la campagne de moisson. Cette opération permettra aussi d’éviter les longues files d’attente, selon la même source. Il convient de noter que l’OAIC a préparé la prochaine campagne de moisson-battage dans une conjoncture particulière sur les marchés mondiaux des céréales, qui impose le stockage d’importantes quantités de la production nationale de différentes céréales. Dans ce contexte, la réussite de la campagne de moisson-battage est primordiale. L’office «est à pied d’œuvre pour mener à bien cette campagne à laquelle les agriculteurs et d’autres acteurs concernés doivent apporter leur concours», a affirmé le responsable. <