Les deux matches des huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations prévus aujourd’hui entre d’une part le Cameroun et le Nigeria et d’autre part l’Egypte e l’Afrique du Sud sont à suivre de près dans la mesure où des surprises ne sont pas à écarter.
Pour le premier match entre le champion d’Afrique en titre, le Cameroun et le Nigeria programmé à 17h à Alexandrie, d’aucuns se demandent si les Lions Indomptables défendront bien leur statut de champions. Les deux sélections ont l’habitude de se croiser en phase finale, et ce samedi soir, une chose est sûre un grand nom du football africain quittera l’Égypte. Il est utile de rappeler, au passage, que les Nigérians et les Camerounais s’étaient affrontés en qualifications pour la Coupe du monde 2018, et cela avait largement tourné à l’avantage des Super Eagles (4-0, 1-1). C’est un choc qui s’annonce certes ouvert, mais avec peu d’occasions, et cela pourrait se jouer sur peu de choses pour na pas dire sur un détail. Mais au vu des premiers matches de cette CAN, les Camerounais n’ont vraiment pas convaincu. Les deux sélections se défendent bien, mais sur le plan offensif, et sur papier il faut reconnaitre que le Nigeria est mieux armé.
D’ailleurs le sélectionneur du Nigéria, Gernot Rohr a annoncé que « l’équipe travaillera sur ses problèmes offensifs avant le Cameroun ». Les Super Eagles ont marqué deux buts en trois matches du groupe B. Le Nigéria a marqué un but chacun lors de ses victoires 1 à 0 sur le Burundi et la Guinée, avant que son attaque ne bégaie lors de la défaite « surprise » 2-0 contre Madagascar. «Je sais que nous avons des problèmes pour marquer des buts, en particulier contre des équipes bien organisées en défense» a fait remarquer Rohr avant d’ajouter que « nous devons travailler sur nos problèmes de concrétisation des actions et les résoudre avant notre prochain match contre le Cameroun ». Et du côté camerounais, l’entraîneur néerlandais des Lions Indomptables, Clarence Seedorf est confiant que ses Lions retrouveront leur magie après que les champions en ait terminé deuxième du Groupe F. «Marquer des buts dans le football… il y a parfois des équipes qui ne marquent pas pendant des semaines, des attaquants qui ne marquent pas pendant des mois, nous sommes très confiants que nos attaquants marqueront des buts, nos joueurs marqueront des buts», a-t-il déclaré aux journalistes après le match nul 0-0 contre le Bénin. Il reste à voir si les Eagles du Nigeria vont ouvrir leurs flancs pour que les Lions trouvent un chemin facile.