Dimanche, Mohamed Salah a livré une nouvelle prestation de classe mondiale. Il a profité de la démonstration de Liverpool chez son rival Manchester United pour marquer 3 buts et délivrer une passe décisive lors du succès 5 buts à 0. L’Egyptien a rendu une copie 5 étoiles devenant notamment le meilleur buteur africain en Premier League devant le légendaire Didier Drogba. Remarquable !

Par Mohamed Touileb
On peut clairement le mettre parmi la classe suprême des footballeurs en exercice. Les «Reds» ont bien leur «Messi» à eux. Ce joueur qui peut débloquer n’importe quelle situation et faire craquer les défenses, peu importe leur robustesse. Mohamed Salah a démarré l’exercice 2021-2022 tambours battants. Il est tout simplement inarrêtable.
Le meilleur joueur au monde actuellement
Avant-hier, il trouvait le chemin des filets pour la 10e rencontre de suite. Là, on est dans la constance et la maîtrise. Pour lui, scorer est devenu une routine. Et il fait tomber des chiffres de légende. Avec son triplé contre les «Red Devils», l’ailier volant s’est permis d’asseoir sa suprématie en Premier League. Il est devenu le roi africain des buteurs devant Didier Drogba (104) buts. «Mo», de son surnom, compte désormais 3 longueurs de plus (107 unités en 167 matchs de PL s’il vous plaît) que l’Ivoirien. Et il est bien parti pour soigner la référence s’il maintient son rythme. D’autant plus qu’il doit se mettre à l’abri de Sadio Mané, son coéquipier, qui est centenaire dans ce registre. Par ailleurs, il faut savoir qu’en 13 rencontres disputées toutes compétitions réunies cette saison, l’ancien sociétaire de l’AS Rome et la Fiorentina a trouvé la faille à 15 reprises et a distribué 5 passes décisives. C’est un joueur élémentaire dans le onze de Jürgen Klopp. Le technicien allemand s’est montré, à juste-titre, dithyrambique à l’endroit de son lutin. «Nous le voyons tous. Qui est meilleur que lui en ce moment ? Nous n’avons pas à parler de ce que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont fait pour le football et leur domination. Mais actuellement, il est le meilleur», a lâché le coach de la formation de la Mersey.

Ballon d’Or : Top 3… et plus si affinités
Clairement, les prestations de Salah lui donnent beaucoup de crédit dans la course du Ballon d’Or. D’autant plus qu’il n’y a pas de favori véritable qui se dégage. Et ce, même si Léo Messi est donné sérieux candidat pour s’adjuger la consécration individuelle suprême. Le Top 10, le numéro 10 de l’Egypte l’a déjà connu. Sixème en 2018, cinquième en 2019, il devrait, selon toute vraisemblance, être dans le «Top 3» pour l’édition 2021. D’autant plus que les voix des 168 journalistes invités à voter n’ont été clôturées que dimanche soir.
Ignorer les performances de Salah serait une injustice. Certes, il n’a pas gagné de trophées collectifs lors de la séquence écoulée en club. Néanmoins, il a rendu une copie étincelante de 37 pions et 7 «assists» en 51 apparitions. Le tout en se montrant spectaculaire pour le début de l’opus 2021-2022. Le couronnement du Pharaon n’a jamais semblé aussi fort probable. n