Iker Casillas, ancien gardien et capitaine de l’équipe d’Espagne championne du monde en 2010, a décidé de retirer sa candidature à la présidence de la Fédération espagnole de football (RFEF) en raison de la situation générée dans son pays par le coronavirus. « Je souhaite annoncer que j’ai décidé de ne pas me présenter aux prochaines élections », a écrit hier Casillas, 39 ans, dans un message sur ses réseaux sociaux.
Le champion du monde 2010 a justifié son retrait par « la situation sociale, économique et sanitaire exceptionnelle dont souffre notre pays » qui « fait que les élections passent au second plan ». « Dans les domaines sportif et au niveau fédéral, nous devons nous concentrer sur la façon d’aider les joueurs, les clubs, les compétitions, et les élections ne feraient que nous épuiser et nous obliger à concentrer nos efforts sur quelque chose qui n’est pas essentiel aujourd’hui », a souligné Casillas.
L’annonce de l’ex-portier du Real Madrid (1999-2015), toujours licencié au FC Porto, laisse le champ libre à Luis Rubiales pour une réélection à la présidence de la RFEF lors du scrutin programmé pour le 17 août prochain. Iker Casillas était la seule personne à avoir montré sa volonté de concurrencer Rubiales pour le poste à la tête de la RFEF, lors de la présentation de sa candidature à la mi-février.