A l’initiative de la Chambre d’agriculture de la wilaya de Ghardaïa, en coordination avec les laiteries privées de la wilaya de Ghardaïa, 8 000 litres de laits en sachet ont été collectés auprès des laiteries et acheminées le jour même par camions frigo vers la population de Blida, qui vit en confinement total suite à la fulgurante propagation du coronavirus qui a fait plusieurs victimes. Le départ de cette caravane a été donné, mardi matin, à partir de la Direction de la Protection civile de la wilaya de Ghardaïa, à Bouhraoua, par le wali de Ghardaïa Boualem Amrani, accompagné du P/APW, Omar Daddi Addoune, du Secrétaire général de la wilaya Hacène Lebbad, du chef de cabinet Fodil Laïdani, du chef de daïra de Ghardaïa, Djamel Ketchouli, du P/APC de Ghardaïa Omar Fekhar, du directeur du commerce Ahmed Guomri, du président de la Chambre d’agriculture de la wilaya de Ghardaïa Rabah Ouled El Haddar et des autorités sécuritaires de la wilaya. Selon le wali, cette première vague d’une aide sera bientôt suivie par d’autres en faveur des habitants de la ville des Roses. Ce geste de solidarité est un soutien envers la population blidéenne qui, en cette période de confinement forcé, a besoin d’être soutenue et surtout régulièrement approvisionnée en denrées alimentaires, produits sanitaires et médicaments. Et c’est justement dans ces moments et ce genre d’évènement tragique ou de catastrophe naturelle que se manifeste toujours l’extraordinaire esprit de solidarité des Algériens qui, toujours dans la difficulté, se réveille en eux cet instinct de solidarité à nul autre pareil dans le monde. Et les exemples ne manquant pas, à ne citer que les plus récents, tels le tremblement de terre de Boumerdès et les dévastatrices inondations de Bab El Oued et Ghardaïa. Ce qui est aussi à souligner, c’est le fait que beaucoup aident, en silence et dans l’anonymat total, chacun en fonction de ses possibilités. Certains veulent bien aider et apporter leur contribution à l’effort de soutien mais ne savent pas comment le faire. Ils cherchent un lieu ou un contact où acheminer leur aide, alors que depuis mercredi dernier, les autorités ont ouvert des comptes auprès d’Algérie Poste et du Trésor pour recueillir les contributions citoyennes destinées à soutenir l’effort national de lutte contre le coronavirus (Covid-19). Et dire que les Algériens, qui se regardent toute l’année en chiens de faïence, se retrouvent entre eux et forment bloc contre l’adversité dans les moments difficiles. Admirable peuple.
O. Y.