Le Centre algérien du patrimoine culturel bâti en terre (Capterre) de Timimoun reconduit l’heureuse expérience des Ateliers T’Gazza pour enfants, tenus au niveau du Ksar de Timimoun le 19 décembre, et qui avaient vu «la présence de plusieurs centaines d’enfants».

Il organise, à partir de cette semaine, des ateliers pour jeune public, annoncé sur sa page Facebook. Ces ateliers, au nombre de places limité à 45 enfants par atelier et par semaine, se dérouleront au niveau de la place El Zarga et le siège de l’association les Sables d’or. «Chaque semaine, à dater du 24 décembre 2017, les parents des élèves des écoles primaires de Timimoun pourront faire bénéficier leurs enfants de l’un des deux ateliers du mardi en les inscrivant sur les deux listes ouvertes au niveau du siège du Capterre, à l’ancien hôtel l’Oasis rouge, dès le dimanche précédent à 8H30», indique le Capterre dans son communiqué. Chaque semaine, les 45 premiers inscrits sur chacune des deux listes seront les bénéficiaires de des deux ateliers du mardi. En outre, le Capterre appelle «les citoyennes et citoyens de Timimoun, désireux de se porter bénévoles pour assister ses équipes dans la gestion des ateliers T’Gazza pour enfants, à se présenter à son siège pour en manifester la volonté et s’y engager», est-il mentionné sur le communiqué. Chaque bénévole sera autorisé à faire participer un enfant, chaque semaine, à l’atelier dans lequel il assistera l’équipe du Capterre. Par ailleurs, le Centre algérien du patrimoine culturel bâti en terre a organisé, dans le courant de cette année 2017, plusieurs ateliers, notamment à destination des étudiants et des professionnels, ainsi qu’un certain nombre de conférences et de rendez-vous scientifiques. Le centre a pour missions la promotion et la valorisation du patrimoine culturel bâti en terre et des savoir-faire s’y rapportant, en vue de réhabiliter l’image de l’architecture de terre en Algérie.
R. C.