Au total, 16 candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés jeudi au nord-est de Cap Falcon (Aïn El Turck) par des unités du groupement territorial des garde-côtes d’Oran , a-t-on appris de la cellule de communication de ce corps de sécurité.

Ces seize personnes, dont trois femmes et deux mineurs, ont tenté, dans la matinée, de traverser la Méditerranée à bord d’une embarcation pneumatique, avant d’être interceptés, à 6 miles au nord-est de Cap Falcon, par une patrouille des garde-côtes.
Les mis en cause ont été remis, après formalités d’usage, à la Gendarmerie nationale avant d’être présentés à la justice, a-t-on noté de même source