Le Tunisien Mohamed Dhrif a remporté le prix du meilleur acteur aux Critics Awards de l’Arab Cinema Center (ACC), organisés en marge de la 72e édition du Festival International du Film de Cannes.
Mohamed Dhrif a été primé samedi soir pour son rôle dans le film «Mon Cher enfant» (Weldi), réalisé par Mohamed Ben Attia, a rapporté dimanche l’agence tunisienne de presse TAP. Il succédera ainsi à son compatriote Majd Mastoura, primé en 2017 pour son rôle dans «Hedi», un autre film de Mohamed Ben Attia.
Les Critics Awards de l’ACC sont décernés à la meilleure fiction, au meilleur documentaire, au meilleur scénario, au meilleur réalisateur, au meilleur acteur et à la meilleure actrice.
Une liste de six lauréats a été annoncée parmi plusieurs candidats en compétition pour les prix de la critique du Centre arabe du cinéma (ACC). Cette compétition annuelle récompense des films et des professionnels du cinéma dans six catégories différentes.
Le Liban, la Syrie et l’Egypte raflent chacun un prix, respectivement remis à Nadine Labaki, prix de la meilleure réalisatrice pour son film «Capharnaüm», au documentaire «Fathers and Sons» de Talal Derki de et au film «Yomeddine» de Abu Bakr Shawky, prix de la meilleure fiction qui est la plus haute distinction de la compétition.
Deux distinctions ont été attribuées au Maroc dont le prix de la meilleure actrice, revenu à Maha Alemi. Le prix du meilleur scénario est attribué à Meryem Ben m’barek pour son film «Sofia» dont elle est la réalisatrice.
Par ailleurs, deux prix d’excellence dans la critique sur le cinéma arabe ont été décernés, l’un au journaliste et écrivain libanais Ibrahim Al Ariss et l’autre à l’Américaine Deborah Young, primés pour l’ensemble de leur parcours dans la critique du cinéma dans la région.