L’Egypte et le Maroc s’affrontent aujourd’hui (16h) au stade Ahmadou-Ahidjo de Yaoundé. Ce derby nord-africain aura comme enjeu une place en demie de la CAN-2021 qui se tient au Cameroun (09 janvier – 06 février). Près du sacre, aucune sélection ne voudra quitter l’épreuve.

Par Mohamed Touileb
En évinçant la Côte d’Ivoire, qui avait laissé une grosse impression lors du premier tour en surclassant l’Algérie (3-1), les Egyptiens, bien qu’ils soient passés grâce aux tirs au but, ont montré leur légitimité d’être dans le « Top 8 ».
Beye trouve que le Maroc ressemble à l’Algérie de 2019
Pour le quart, ils auront un autre gros morceau : le Maroc. Les « Lions de l’Atlas » se sont, quant à eux, défait d’un adversaire moins redouté, le Malawi en l’occurrence. Même s’ils ont été menés au score d’entrée, les Marocains ont livré une partie maîtrisée pour finir par s’imposer (2-1) grâce notamment à un splendide coup franc d’Achraf Hakimi.
Avec un jour de repos en plus et 30 minutes de jouées en moins car ils ne sont pas passés par les prolongations, les protégés de Vahid Halilhodzic paraissent plus frais pour cette explication qui sera la 7e en Coupe d’Afrique des nations. Le bilan est de 4 victoires, 2 défaites et 1 nul. D’ailleurs, la formation du Royaume chérifien reste sur un échec à ce même stade de la compétition.
C’était lors de l’édition 2017 au Gabon.
Il y a comme un air de revanche pour cette empoignade entre le septuple champion d’Afrique égyptien et son concurrent du jour. En tout cas, les camarades de Sofiane Boufal, meilleur dribbleur de l’épreuve jusque-là et le joueur qui a créé le plus d’occasions (14) devant Belaïli (12), ont une tête de champion selon certains experts. Habib Beye, consultant pour Canal+, trouve que « cette équipe du Maroc me fait penser à l’Algérie en 2019. On a tout de suite vu qu’elle était bien en place et qu’elle montait en puissance dans cette compétition ».

Sénégal – Guinée équatoriale : le piège par excellence
Maintenant, il reste 3 tests à passer pour notre voisin de l’Ouest dont celui d’aujourd’hui contre les « Pharaons » qui visent un nouveau règne. Sur le chemin, les deux antagonistes du jour peuvent croiser le Sénégal en finale qui animera l’autre quart face à la surprenante Guinée équatoriale à partir de 20h sur les mêmes lieux.
La bande d’Aliou Cissé, finaliste malheureuse lors de la dernière séquence face à l’Algérie, cherchent à décrocher le titre pour la première fois de son histoire. Poussifs jusque-là, les « Lions de la Téranga » devront faire très attention s’ils ne veulent pas se faire surprendre par les Equato-Guinéens qui ont, on ne cessera pas de le rappeler, surpris nos « Fennecs » en les battant pour mettre fin à la longue série d’invincibilité longue de 35 matchs. C’était le 16 janvier dernier au stade de Japoma. Un revers qui avait brouillé toutes les cartes de l’équipe nationale de la compétition, précipitant l’élimination précoce. La méfiance est donc recommandée pour les Sénégalais.

Programme des quarts de dimanche :
Au stade Ahmadou-Ahidjo : Egypte – Maroc (16h)
Au stade Ahmadou-Ahidjo : Sénégal – Guinée équatoriale (20h