Ça aurait pu être la finale de la CAN-2021. Le Cameroun, pays hôte, sera opposé, ce soir (20h) au stade d’Olembe, à l’Egypte pour le compte de la demi-finale de l’épreuve. Les deux prétendants du jour ont remporté 12 des 32 trophées déjà attribués dans l’épreuve. C’est pour refléter le prestige de l’affiche.

Par Mohamed Touileb
Samuel Eto’o, légende vivante et président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), a été extrêmement frontale pour qualifier cette opposition entre les «Lions Indomptables», quintuple champions d’Afrique, et les «Pharaons» qui ont trôné 7 fois sur le continent.

Eto’o parle de «guerre»
Le patron de la FECAFOOT a tenu un discours de motivation «sanguin». «Avec la même mentalité, préparez-vous parce que ce sera la guerre ! La guerre les gars ! C’est comme ça qu’on devrait aborder ce match ! La guerre ! Vous ne pouvez pas laisser passer cette occasion pour voir cette lumière… Impossible les gars», a-t-il lancé aux coéquipiers de Vincent Aboubakar dont le compteur est à 6 buts et qui a dépassé Eto’o comme meilleur buteur du Cameroun sur une seule édition.
Avec l’avantage de la terre, les protégés de Antonio Conceiçao aspirent à rallier la dernière étape programmée pour le 06 février prochain. La bataille s’annonce rude entre les deux parties. Même s’ils n’ont pas été spectaculaires, les Egyptiens ont réussi à sortir le Maroc en quarts de finale et la Côte d’Ivoire dans le tour d’avant.
Ainsi, ils restent redoutables avec un vécu à considérer. D’ailleurs, Ahmed Hassan, ancien capitaine de l’Egypte qui a aligné 3 couronnements (2006, 2008 et 2010), estime que «les Camerounais ont peur de nous, ils en rêvent de gagner 7 titres continentaux comme on l’a fait par le passé», non sans rappeler que «nous sommes les rois d’Afrique et on détient tous les records au niveau des compétitions des clubs et des sélections».

Invincibilité de 18 ans à domicile pour l’hôte
Concrètement, les coéquipiers de Karl Toko Ekambi, double-buteur en quarts contre la Gambie (2-0), sont devant une belle opportunité pour se rapprocher du trophée et ajouter une nouvelle étoile à leur palmarès pour revenir à une longueur de leur adversaire du jour. Fort d’un chiffre impressionnant de 18 ans sans défaite sur leur terre, les Camerounais espèrent confirmer cette donnée.
Dans les détails, ils ont disputé 49 rencontres sur leur terre depuis 2004, pour un bilan remarquable de 38 victoires de et 11 nuls. Ils ont inscrit 92 buts contre 23 concédés pour 27 clean sheets.
En tout cas, Conceiçao, chef de la barre technique, sait que «l’Egypte est l’équipe la plus titrée du continent africain» mais assure qu’ «on a l’ambition de réduire cet écart.
On connaît les forces de l’Egypte mais on espère que les garçons auront la même attitude pour pouvoir atteindre la finale. C’est notre objectif». Les hostilités sont lancées et les débats risquent d’être très animés. <