La Fédération égyptienne (EFA) a tranché. Elle a choisi les six stades qui accueilleront la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations cet été (du 21 juin au 19 juillet), dont le pays a hérité tardivement après la décision de la Confédération africaine (CAF) de retirer l’épreuve au Cameroun. Le stade du 30 juin au Caire, celui de Borg Al Arab, ainsi que celui d’Alexandrie ont été retenus, comme l’enceinte d’Ismaïlia et celle de Suez.
Le stade de Port-Saïd, où 74 personnes avaient trouvé la mort en février 2012, lors de graves incidents survenus entre supporters en marge du match entre Al Ahli et Al Masry, complète la liste. Il avait été fermé pendant cinq année après le drame.
Il a été préféré par l’EFA à celui d’Al Salam, au Caire.