Qui l’eut cru ! Dans un groupe « B » où figure le Nigéria et la Guinée, le Madagascar a terminé leader à l’issue du premier tour avec 7 points au compteur. Invaincus, les Malgaches se sont payé le luxe de battre les Nigérians hier au stade d’Alexandrie. Une victoire de prestige sur le score de 2 buts à 0 pour le compte de la 3e et dernière journée de la phase de poules dans la CAN 2019 (21 juin – 19 juillet) en Egypte. Dans l’autre duel du quartet, la Guinée a battu le Burundi sur le même score dans l’antre d’Al Salam (Caire) pour terminer avec 4 unités dans la musette alors que les Burundais sortent bredouilles avec trois revers concédés. Un match nul pouvait suffire à leur bonheur mais les « Barea » ont décidé de décupler la liesse pour leur peuple. Après le premier but dans leur histoire en Coupe d’Afrique de nations signé Abel contre les Guinéens, la première victoire dans la messe face au Burundi (1/0) il y a 5 jours, voilà la première qualification pour le Madagascar dans le tournoi continental. Une gigantesque performance pour cette petite île.

« Aller le plus loin possible »
Andriahanantenaina, plus communément appelé Andria, l’avait annoncé : « Nous n’avons rien à perdre maintenant. Nous allons simplement jouer et nous amuser.» Hier, à Alexandrie, ville côtière égyptienne, les camarades de l’ancien usmiste se sont sentis comme chez eux. Ils ont joué et réussi à faire plier une sélection qui compte trois titres africains. On avait comme le sentiment que rien ne pouvait arriver aux Zébus de Madagascar.
Leur entraîneur, Nicolas Dupuis, avait déjà de l’admiration pour ses poulains avant ce succès sensationnel acquis au détriment des «Super Eagles » : «Je suis fier des performances de mes joueurs.
Tout le monde était à 100% sur les deux premiers matches. J’ai confiance en eux face au Nigéria», avait déclaré celui qui est aussi driver du FC Fleury 91 en National 2 (France). Résultat : trois nouvelles unités glanées avec des buts de Nomenjanahary (13’) et Andria (23’).
Ce dernier a noté que « ce sera difficile d’aller jusqu’au bout mais nous allons essayer d’aller aussi loin que possible.» Quelle belle histoire pour l’ex « Rouge et Noir » qui côtoie aussi Ibrahim Amada pensionnaire du MC Alger !