Les huit stades retenus pour abriter les rencontres de la 32e Coupe d’Afrique des nations (CAN-2019) en Egypte, seront fermés mi-avril, a annoncé hier un responsable de la Fédération égyptienne de football (EFA). «Tous les stades désignés sont prêts pour la compétition et sont aux normes internationales. Ils seront tous fermés à la mi-avril pour leur apporter les dernières retouches et surtout ménager leurs pelouses en prévision du tournoi», a affirmé Ameur Hocine, président de la commission des compétitions au niveau de l’EFA. Les rencontres de la CAN-2019 se joueront au Caire et dans sa banlieue (El-Nahda), à Alexandrie et dans sa banlieue (Al-Meks), ainsi qu’à Ismaïlia, Port Saïd et Suez. Le président de la Confédération africaine (CAF), Ahmad Ahmad, tenait hier une réunion au Caire pour aborder plusieurs sujets relatifs à l’organisation de la CAN-2019. Le point le plus attendu est la possibilité de décaler le début de la compétition d’une semaine, sur demande des pays nord-africains, soit le 21 juin au lieu du 15 du même mois. Le tirage au sort de la phase finale aura lieu le vendredi 12 avril. L’Egypte s’est vu attribuer le 8 janvier dernier l’organisation de la CAN-2019 en remplacement du Cameroun, recalé par la CAF en raison du retard accusé dans les travaux des stades devant abriter le tournoi. La sélection algérienne avait composté son billet pour la CAN-2019 grâce à son succès en déplacement contre le Togo à Lomé (4-1) le 18 novembre dernier, en match comptant pour la cinquième journée des qualifications.n