En attendant le lancement de la plateforme numérique prévue pour l’inscription des citoyens, dans le cadre de la campagne de vaccination contre la Covid-19, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar, a appelé toutes les catégories sociales nécessitant un vaccin anti-Covid à s’inscrire dans les Etablissements publics de santé de proximité (EPSP) pour bénéficier de ce vaccin, selon la quantité réceptionnée graduellement. Il est à souligner que les catégories concernées en priorité par cette campagne de vaccination sont le personnel de la santé, les personnes âgées et les malades chroniques. Dr Djamel Fourar a également souligné que l’opération de vaccination contre le coronavirus a connu «une large affluence des citoyens, ce qui exige d’organiser l’opération d’inscription des catégories sociales nécessitant ce vaccin au niveau des EPSP qui prendront en charge les rendez-vous selon les quantités réceptionnées dans la région», rapporte l’APS. La personne inscrite et concernée par la vaccination recevra un message SMS, lui notifiant son rendez-vous.
Il est à noter que l’institut Pasteur a précédemment précisé que toutes les wilayas avaient réceptionné leurs lots de vaccins anti-Covid 19 selon la densité de la population et le taux de prévalence de la pandémie.
Pour rappel, suite au lancement de la campagne de vaccination anti-Covid, le 30 janvier dernier, 20 wilayas ont réceptionné leurs lots dans un premier temps, suivies par 28 autres les jours suivants. Jeudi dernier, certaines wilayas du Sud ont réceptionné leurs lots par voie aérienne.
De son côté, Pr Ryad Mahyaoui, membre du Comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus, a affirmé vendredi dernier, sur les ondes de radio Sétif, que deux semaines après le début de la campagne de vaccination anti-Corvid «aucun cas d’effet secondaire indésirable n’a été rapporté». «Nous n’avons pas enregistré d’effets dangereux ou indésirables sur les citoyens ayant été vaccinés», a-t-il assuré à ce propos.
Il a également indiqué que l’Algérie compte acquérir 40 millions de doses de vaccins afin d’atteindre l’objectif de vacciner au moins 20 millions d’Algériens d’ici la fin de l’année en cours, afin d’atteindre le seuil de l’immunité collective. Le membre du comité scientifique a ainsi rassuré sur la disponibilité des vaccins, déclarant que «les vaccins seront garantis pour tous les Algériens, c’est un engagement personnel du Président Tebboune».
Pr Ryad Mahyaoui a également rassuré sur l’efficacité des vaccins sélectionnés par le comité scientifique, en soulignant que «le Comité scientifique a fait son choix sur la base de critères scientifiques précis et sûrs». A ce sujet, il a cité le choix pertinent du vaccin russe Spoutnik V, qui a connu une forte demande au niveau mondial, notamment depuis la confirmation de son efficacité par des laboratoires indépendants. <