Par Mohamed Touileb
Après la défaite dès le premier match contre la Suisse, le Cameroun était déjà en danger en Coupe du Monde 2022. André Onana, gardien titulaire, a payé les frais des tensions. En effet, le sélectionneur Rigobert Song a décidé de l’écarter pour le match contre la Serbie au stade Al-Janoub (Qatar). Et le motif de cette décision peut surprendre.
Décidément, Song n’aime pas le football moderne. En effet, selon le journaliste Fabrizio Romano, l’ancien défenseur et capitaine des Lions Indomptables n’était pas très emballé par le fait qu’Onana joue avancé à la manière d’un libéro contre les Helvètes. Il l’a fait savoir à son portier en lui demandant d’évoluer d’une manière plus «classique». Cela n’a pas plu au dernier rempart de l’Inter Milan qui est allé au clash avec son coach.

Eto’o a tenté de calmer le jeu mais…
La sanction était immédiate puisque Song a décidé de l’enlever carrément de la feuille de match et confier les gants à Devis Epassy. Pour rappel, Onana est titulaire habituel. Il était présent lors du match barrage contre l’Algérie au stade Mustapha-Tchaker le 29 mars dernier.
Il a même réalisé deux grosses parades pour laisser les siens dans le match. Notamment la frappe d’Ismaël Bennacer que tout le monde voyait au fond. Selon des informations, l’Interiste ne sera pas là pour la suite du Mondial qatari puisqu’il aurait décidé de quitter le lieu de résidence de la délégation camerounaise suite au clash avec l’entraîneur. Eto’o Samuel, a tenté de calmer les esprits pour qu’Onana rester.

Song privilégie le collectif
D’ailleurs, même Song a tenté de calmer le jeu après le nul contre les Serbes. «Vous devez vous assurer que l’équipe prime sur l’individuel. Je lui ai demandé d’attendre et nous verrons s’il va rester avec nous. Il faudra qu’il revienne dans les règles. L’équipe est plus importante que les intérêts de l’individu (…) Bien sûr, le poste de gardien est important et c’est un joueur important, mais nous sommes dans un tournoi difficile et je sais ce que nous devons faire, c’est-à-dire faire en sorte que l’équipe soit la plus importante» a lâché l’ex défenseur emblématique des quintuples champion d’Afrique.
Il ajoutera qu’«il faut s’adapter à la discipline de l’équipe. Si vous ne pouvez pas le faire, si vous ne pouvez pas vous adapter à ce que nous demandons à cette équipe, je pense qu’il faut se retirer et prendre ses responsabilités. L’équipe est plus importante que les individualités. J’accepte la responsabilité de la décision». Reviendra ? Ne reviendra pas ? Affaire à suivre. n