Le ministre des Relations avec le Parlement Fathi Khouil a fait état, jeudi dernier à Alger, d’un projet d’arrêté interministériel en voie de signature pour le calcul de la durée du service national dans l’ancienneté pour les rappelés.
Tant attendue par les appelés du service national et les militaires rappelés dans le cadre de la mobilisation de la lutte antiterroriste, qui avaient comme principales revendications la prise en compte des années supplémentaires accomplies durant leur carrière, ainsi que les congés restés non payés, la promotion au grade supérieur, même à la retraite, dans le cadre de la réserve mobilisable, en se basant sur les mêmes critères requis pour un militaire en activité.
Pour répondre définitivement à leurs revendications, un projet d’arrêté interministériel est en voie de signature pour le calcul de la durée du service national dans l’ancienneté pour les rappelés par le vice-ministre de la Défense nationale, le ministre du Travail et le ministre des Finances pour le calcul du service national des rappelés dans l’ancienneté.
C’est ce qu’a indiqué, jeudi dernier, le ministre des Relations avec le Parlement, Fathi Khouil lors de son passage au Conseil de la nation. Plus explicite, il a indiqué que le département de la Défense nationale s’attelait à la « régularisation définitive » du dossier des soldats rappelés pour le service national, à travers les commissions créées pour la prise en charge de « toutes leurs revendications » dans le cadre des textes de loi en vigueur.
D’ailleurs, il a assuré que le département de la Défense nationale œuvrait à la prise en charge de ces préoccupations à travers les commissions mises sur pied à cet effet. Il a rappelé, à ce propos, que le ministère de la Défense nationale a régularisé la majorité des dossiers de cette catégorie, et s’attelait actuellement à la finalisation des dossiers restants, dans le cadre des lois en vigueur.