Une «dizaine de policiers» ont été tués lundi soir dans une embuscade de jihadistes présumés dans le nord du Burkina Faso, et plusieurs «sont portés disparus», a appris l’AFP mardi de sources sécuritaires. «Dans la soirée de lundi, une équipe du détachement de la police a été visée par une embuscade d’individus armés dans les environs de Barsalogho», commune de la région du Centre-Nord, a déclaré une source de sécurité. «Le bilan provisoire est d’une dizaine de policiers tués, et des éléments portés disparus», selon cette source. L’attaque a été confirmée par une autre source des services de sécurité burkinabè.