Huit projets sont en lice pour le concours national des jeunes architectes «La Charrette d’or», a indiqué, mardi dans un communiqué, le Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA) qui organise ce concours conjointement avec la revue spécialisée en architecture «Vie de Villes». Ces projets ont été choisis par le jury de sélection parmi une quarantaine de projets présentés, précise la même source. Les finalistes viennent des wilayas de Boumerdes, de Relizane, d’Oran, de Constantine, d’Alger et de Bejaïa. La thématique retenue pour cette 11ème édition de la «La Charrette d’Or» porte sur l’imagination d’un parcours mémoriel, à l’occasion de la célébration du soixantième anniversaire de l’indépendance du pays. La cérémonie de remise des prix se tiendra le 17 mai prochain, en marge de la 24ème édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (BATIMATEC- du 15 au 19 mai), au Palais des expositions (Alger). Le concours inclut non seulement les étudiants en architecture mais aussi les jeunes architectes diplômés avec une limite d’âge de 28 ans. Le premier prix de l’édition précédente a été remporté, en 2021, par Walid Baghdadi, de la wilaya d’Oran, rappelle le communiqué. n