Les agences de voyages pirates, exerçant sans agrément du ministère du Tourisme dans la wilaya d’Oran, sont dans le collimateur des inspecteurs de la brigade mixte Commerce et Tourisme, a-t-on appris, dimanche,

d’un responsable au niveau de la Direction du tourisme et de l’artisanat Il s’agit notamment de bureaux d’affaires qui exercent l’activité d’agence de voyages avec un registre du commerce d’un seul code ne leur ouvrant pas droit d’assurer ce genre de prestations et ne disposant pas d’autorisation préalable du ministère du Tourisme, a indiqué à l’APS le chef de service contrôle et suivi des activités du tourisme, Mourad Boujenane. Il est du droit du citoyen d’exiger de l’agence de voyages, qui lui assure la prestation, une copie du contrat de voyages avec clause de régularisation vis-à-vis de la direction du tourisme. Certains bureaux d’affaires, en plus de la réservation des billets de voyage, vont jusqu’à proposer le visa à l’étranger, a déploré, pour sa part, un agent de voyages patenté qui ne comprend pas la prolifération de ce genre de commerce qu’il assimile à de la « publicité mensongère ». « Une agence de voyages qui se respecte doit assurer une bonne prestation », a estimé un citoyen qui appelle à l’assainissement de cette profession. Au centre-ville d’Oran, ou encore à Es-Sénia et Aïn El Turck, ces bureaux dits « d’affaires » sont aisément repérables et assurent ce genre de prestations avec un simple registre du commerce, a-t-on constaté. Il existe, au niveau de la wilaya d’Oran, 118 agences de voyages agréées, selon la Direction du tourisme et de l’artisanat.