Le scandale autour de l’interruption de la rencontre Brésil-Argentine continue de faire parler. Non seulement les joueurs, mais aussi les sélectionneurs. Si l’entraîneur argentin Lionel Scaloni a réagi à chaud sur cet évènement inédit au micro de médias argentins, son homologue brésilien Tite n’a pas hésité à exprimer le fond de sa pensée directement à l’Agence nationale de surveillance de la santé.
Après l’entrée des membres de l’ANVISA sur le terrain à la 4e minute, le sélectionneur auriverde a crié en leur direction : « vous avez 24 heures avant le match, vous avez 72 heures avant le match… et vous le faites au moment du match». Une remarque semblable à celle de l’attaquant du Paris Saint-Germain Lionel Messi sur la pelouse, pestant contre le temps pris pour décider du sort des joueurs argentins n’ayant pas respecté le protocole sanitaire.