«On a augmenté notre production et démarré l’exportation en 2018. Nous avons orienté nos exportations vers l’Amérique et l’Afrique. En 2019, nous nous sommes concentrés sur notre objectif d’exporter des volumes plus importants. Nous avons exporté pour 80 millions de dollars de produits sidérurgiques principalement vers l’Europe, notamment, la Belgique, l’Angleterre, l’Espagne et l’Amérique du Nord. En 2020, l’année n’a pas été facile. Les exportations ont baissé (Ndlr, en raison de l’impact de la Covid 19 et la baisse de la demande mondiale). Tosyali Algérie a réalisé entre 60 et 70 millions de dollars d’exportation en 2020. Notre objectif en 2021 est d’atteindre la barre des 200 millions de dollars américains. Le premier trimestre 2021 donne une bonne indication quant à la possibilité pour Tosyali Algérie d’atteindre cet objectif. Nous avons pu recevoir des commandes des Etats-Unis, du Canada, d’Angleterre, d’Espagne, d’Allemagne, de Belgique, sans oublier la Mauritanie, le Sénégal et le Bénin. Nous avons montré, en outre, notre intérêt pour le minerai de fer de Gara Djebilet. Une fois extrait de ce gisement, nous comptons amener ce minerai pour le transformer en produits sidérurgiques dans notre complexe de Bethioua. Une fois ramené, nous comptons l’enrichir dans notre unité d’enrichissement du minerai de fer implantée dans le complexe sidérurgique de Bethioua qui sera mise en service en juillet-août 2021. Chaque mois, Tosyali Algérie produit 220 000 tonnes d’acier, la production du complexe est de 3 millions tonnes/an de produits sidérurgiques si on inclut les billettes. Nous avons réalisé récemment un record mondial. Ce record mondial de réduction directe (DRI) a été affiché par Midrex, notre fournisseur d’équipements et du complexe DRI. Nous avons transformé 2,3 millions de tonnes de minerai de fer réduit en pellets en 2020 pour être transformés en billettes (ndlr, technologie de réduction directe : les billettes issus de cette réduction du minerai de fer sont transformés en rond à béton ou en fil machine, le produit final). Cette production de minerai réduit a été, en un mot, la plus volumineuse dans le monde». <