Au lendemain de l’officialisation de son transfert au Real Madrid, bouclé pour 17 millions d’euros (+ 7 de bonus), Brahim Diaz a été présenté à la presse, hier. Forcément heureux, l’ancien joueur de Manchester City n’a pas caché sa joie devant les journalistes. «C’est le jour le plus important de ma vie», a-t-il notamment confié.

Une recrue pour oublier la défaite. Dans la foulée de son improbable revers contre la Real Sociedad en championnat (0-2), dimanche, au Santiago Bernabeu, le Real Madrid a officialisé la venue de Brahim Diaz. Le milieu offensif de 19 ans, peu utilisé par Pep Guardiola à Manchester City, a coûté 17 millions d’euros (+ 7 de bonus) selon la presse britannique. Un joli butin pour le club anglais, surtout à six mois de la fin du contrat du joueur.
Comme prévu, Diaz, qui a signé un contrat jusqu’en 2025, a été présenté à la presse, lundi en début d’après-midi. «Ce joueur a un talent spécial. Il a de la qualité, de la magie et rêve de réussir ici. Bienvenue à Brahim», a tout d’abord expliqué Florentino Pérez, le président madrilène. L’intéressé a ensuite pris la parole. «C’est le jour le plus important de ma vie. Je réalise un rêve d’enfance», a confié le joueur formé à Malaga. «En quittant Manchester City, je n’avais que trois options : jouer au Real Madrid, jouer au Real Madrid ou jouer au Real Madrid. Je vais tout donner, et ce dès mon premier jour», a-t-il ajouté, expliquant qu’il «ne pouvait pas aller dans aucun autre club». Brahim Diaz portera le numéro 21, comme officialisé peu avant la conférence de presse.