C’était un combat sauvage. A la pesée déjà, c’était électrique entre Tyson Fury et Deontay Wilder. Le combat, qui s’est tenu dans la nuit de samedi à dimanche au MGM Grand de Las Vegas, a duré 7 rounds sur les 12 éventuelles. Fury en est sorti vainqueur. L’arbitre a décidé d’arrêter le pugilat après que le camp de son adversaire a jeté l’éponge.

«Boxer avec plus d’agressivité afin d’en finir vite, dès le 2e round», c’était ce qu’envisageait Fury. Ça n’a pas était aussi court, mais la partie n’est pas allée à son terme réglementaire. Celui qui régnait, en 2016, sur la catégorie des lourds avant de tomber dans un test antidopage (positif à la cocaïne), a donc retrouvé le trône en attendant un éventuel affrontement avec son compatriote Anthony Joshua.

Le Gitan toujours invaincu
Après avoir dépossédé l’Ukrainien Wladimir Klitschko des ceintures WBA, WBO, IBF en 2016, le «Gypsy King» aura été sans pitié avec Wilder qu’il a envoyé au tapis dès la 3e reprise dans un duel dominé sans partage. C’était 14 mois après leur dernière opposition dans laquelle ils n’ont pas pu être départagés. A propos, il dira que «ce que j’avais fait la dernière fois n’avait pas suffi. Pour moi, un nul est un échec car seule la victoire compte. Là je voulais un KO. Mon entraîneur SugarHill Steward m’avait dit que je pouvais le lui infliger et je l’ai cru.Comme je n’ai rien à cacher, je l’ai dit et je fais ce que je dis.»
Ainsi, Fury reste invaincu en 29 explications.Le bilan est de 28 victoires dont 21 avant la limite pour 1 nul). De son côté,sa victime vient d’être battue pour la toute première fois en carrière. Avant d’abdiquer sous les coups du «Gitan», l’Américain avait livré en 44 combats pour une copie de 42 victoires, dont 41 avant la limite, 1 nul.

Joshua pour la réunification ?
Ainsi «The Bronze Bomber», échoue à dépasser la barre mythique de 10 défenses de titre réussie. Un exploit qu’avait accompli le légendaire Mohamed Ali. En s’adjugeant la ceinture WBC avant-hier, Fury peut désormais envisager d’affronter son compatriote Anthony Joshua, qui détient les titres IBF et WBA outre WBO, dans l’optique de réunifier des titres chez les lourds. Un combat prochain ? Fury n’a rien dit à ce sujet. Par contre, il a annoncé attendre «impatiemment le prochain combat, quisera une revanche s’il le souhaite.» C’est plus un «rematch»avec Wilder qui est dans les tuyaux.
Dans tous les cas, le boxeur de 31 ans compte reste sur sa lancée. Lui qui revient de très loin après avoir été contraint d’arrêter sa carrière car rattrapé par la patrouille pour avoir consommer une substance illicite. «Je suis mon plus sévère critique. Je sais que je peux faire mieux. Je n’en suis qu’au début avec ce nouveau style de boxe, ça prend des années pour le perfectionner, mais j’apprends vite ne l’oubliez pas», avertit-il. Ces prochains adversaires sont avertis.