Interrogé sur le respect de la réduction de la production de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), en marge du Forum économique algéro-allemand,

le ministre de l’Energie, Nourredine Bouterfa, a répondu hier à Alger que « les pays respectent la réduction de leurs productions respectives, en général, qui a atteint un taux de 98% ». S’agissant du cours du baril de pétrole, qui tourne autour de 55 dollars, M. Bouterfa a souligné que vu les stocks, le prix du baril de brut atteint ce niveau. Au bout des six mois de l’entrée en vigueur de la décision d’Alger, soit au 1er janvier dernier, lorsqu’il y aura un équilibre entre l’offre et la demande, les cours vont augmenter au-delà de 55 dollars, a-t-il dit. L’objectif est d’atteindre un prix de 60 dollars le baril d’or noir, a-t-il ajouté.

F. M.