Le dollar évoluait mercredi à ses plus bas en deux ans et demi face à l’euro et à la livre alors que la Fed achève sa réunion et que le marché table sur un accord post-Brexit.
Le dollar perdait 0,30% face à l’euro, à 1,2188 dollar pour un euro, et 0,18% face à la livre britannique, à 1,3484 dollar pour une livre.
Le Dollar index, qui le compare aux autres grandes devises, a touché son plus bas depuis deux ans et demi. Face à l’euro, le billet vert a sombré à la même heure à son plus bas depuis avril 2018, à 1,2212 dollar pour un euro.
Face à une livre galvanisée par l’optimisme des cambistes sur les négociations entre Bruxelles et Londres, le dollar a attendu 13H15 GMT pour couler à son plus bas depuis mai 2018, à 1,3554 dollar pour une livre.
La réunion de la Fed, qui s’achèvera à 19H00 GMT, sera suivie d’une conférence de presse de Jerome Powell, président de l’institution.
Alors que les élus américains peinent à s’accorder sur un plan de soutien et de relance pour contrer la crise provoquée par la pandémie de Covid-19, la Fed a multiplié les efforts pour doper l’économie américaine en maintenant les taux d’intérêts au plus bas.
Les cambistes ne s’attendent pas à ce que la Fed augmente son programme de rachats d’actif ou touche à son taux directeur, mais l’institution «est attendue sur le détail de son calendrier, pour savoir jusqu’à quand les rachats continueront», a détaillé Thu Lan Nguyen, analyste chez Commerzbank. Du côté de la livre britannique, les négociations pour trouver un accord sur la relation post-Brexit entre Londres et l’UE ont enregistré «des progrès» et vont se poursuivre jusqu’à la fin de la semaine, a indiqué mercredi Angela Merkel.
En hausse depuis le début de l’année face au dollar (+1,80%) la monnaie britannique reste en forte baisse face à l’euro sur la même période (-6,37%) et évolue loin des niveaux à la veille des résultats du référendum sur le Brexit (1,4877 dollar pour une livre et 76,53 pence pour un euro). n