La Direction de l’emploi de Boumerdès lancera une nouvelle stratégie à partir de janvier 2018 afin de réduire le taux de chômage qui ne cesse d’augmenter et notamment chez les jeunes. Cette nouvelle option vise à renforcer les dispositifs de recherche des offres d’emploi en en encourageant l’esprit d’entreprise des jeunes surtout en partenariat avec des entreprises étrangères exerçant au niveau local.

Le Directeur de l’emploi, Abdelmalek Ataïlia, s’est offusqué de voir de jeunes demandeurs d’emploi refuser 13 000 postes offerts, du 1er janvier au 30 septembre 2017, par des entreprises privées. «Des sanctions seront prises dorénavant à l’encontre de ceux qui ne rejoindraient pas leur poste sans raison valable », a-t-il averti. Les raisons évoquées sont la précarité de l’emploi proposé, la faiblesse du salaire et l’insuffisance d’avantages. Pour la seule année 2017, l’Etat avait alloué plus de 80 milliards de centimes dans le cadre du renforcement de ce programme d’aide à l’emploi de jeunes pour répondre à la forte demande exprimée, a-t-il indiqué. En ajoutant que pas moins de 68 000 emplois seront créés dans la seule Zone industrielle de Larbatache, au nord de Boumerdès. Des milliers d’autres sont attendus dans d’autres communes de la wilaya qui connaîtront le lancement de projets d’investissement. Sur pas moins de 14 500 emplois, 11 000 personnes ont été effectivement recrutées auxquelles s’ajoutent 89 postulants aux besoins spécifiques, créés durant l’année 2017. Le taux de chômage dans la wilaya de Boumerdès est évalué à 10,20% soit près de la moyenne nationale annoncée. Il est à souligner que les dispositifs d’emploi mis en place par l’Etat sont d’un grand apport dans la création de postes d’emploi.